Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Randonnées

27 ème Randonnée LA DRAISIENNE à Racquinghem


628 PARTICIPANTS


.

Dimanche 11 Juillet, madame Elisabeth Verbeke(présidente) et son équipe sont sur le pied de guerre, café, présentation des divers clubs de la région, tout est mis en place afin d’accueillir les sportifs venus de toutes les villes environnantes et même de départements très éloignés (Limoges – Pont Lévesque – Le Mans – Adinkerque) des cyclos qui viennent sans doute passer des vacances dans notre région très convoiter pas uniquement des personnes du Nord, il ni a pas que le sud où l’on peu passer d’agréable vacances.

Elisabeth la présidente a repris le club de Raquinghem il y a 3 ans, elle a su remonter le club et se faire respecter, il y règne la joie et la bonne humeur, élément essentiel pour la bonne marche d’un club. Celui-ci fort de 50 adhérents situé à 10 kms d’aires sur la lys, St Omer et la région du Boulonnais, une petite commune où il fait bon vivre ! Un territoire très étendu avec son relief imposant, qui ravi les spécialistes de la grimpette, les faux plats et bosses, ne sont pas les choses qui manquent. En quittant Rocquetoire direction la salle des sports de Racquinghem, il vous faux gravir une cote de 8% , dur dur ! pas très longue, mais elle vous casse les pattes ! Mais le reste viendra après vous avoir inscrit et choisir votre circuit.
Un 23 kms vers Bilques, Inghem, quiestede retour Racquinghem. 49 kms diection Remilly-Wirquin, un ravito près des étangs de pêche à la truite Merck Saint Lievin, Dohem,Upen d’Aval,Herbelles ensuite rependre le circuit des 23 kms. le 59 kms bifurcation à ouve-Wirquin direction Wismes, Le val Piquendal ravito à Merck saint Liévin et reprendre les circuits commun. Le 77 kms à partir de Remilly-wirquin, direction mieurles, Campagnes les Boulonnais, Le fay, Thiembronne, willametz, puis reprendre le circuit des 59 kms, un relief assez imposant, mais notre campagne est belle ce qui nous fais oublier les passages difficiles. Merci à tous les clubs environnants, Roquetoire. Saint-Omer. Beuvry et Wizernes. Aire sur la Lys. Busnes. Renescure . Ham en Artois . Boeschepe et Cassel. Et les autres bien sur !!!!!D’être venus aussi nombreux.
Quelques impressions données par un club de la région :
Pour terminer cette semaine caniculaire, le départ du tour 62 s’effectue à 07H00 de Beuvry pour cette étape destination Racquinghem. Pas de difficultés majeures aujourd’hui, tout d’abord le mont d’Hinges avec ses 47 m d’altitude, nous contournons son château pour rejoindre Gonnehem dans la vallée de la Lys. Le peloton est compact et roule déjà à 30 km/h en direction de Busnes.
Aux avant poste, Ch’Beuf team racing ouvre la route. Le bitume n’a pas encore été réchauffé par les rayons du soleil, la température est agréable mais le vent provoque quelques bordures auxquelles il faut résister. Nous passons à ce café « au stop » siège du cyclo club de Busnes, pour prendre la direction d’ Isbergues.
Pour l’instant, le rythme est stabilisé, nous sommes sur les traces de la route des As. La semaine éprouvante pour certains commence a révéler quelques signes de fatigue à l’approche du clocher, ce faux plat demande un peu de résistance, quelques poussettes seront utiles. Evitant cette route récemment gravillonnée, nous approchons les faubourgs d’Aires sur la lys, cité de l’ Audomarois connue pour sa fête de l’Andouille . Les multiples obstacles urbains, perturbent ce peloton qui s’étire à l’occasion d’un franchissement à pied imprévu à Aires sur la Lys. Les travaux de la nationale de St Omer, obligent de continuer vers Roquetoire. Cela constitue le faux col de catégorie zéro qui cependant continue d’étirer le groupe. A l’approche de Wites, voila un peloton reconstitué, les gravillons n’ont pas provoqués de chute, fort heureusement.
Les costauds sont devant à l’approche de Racquinghem pour entamer la côte dont le pourcentage moyen est de 8%, notre col de la Ramasse. Le maillot jaune résiste à cette épreuve tandis que quelques rouleurs baroudeurs ont peine à rejoindre la salle des fêtes du sommet.
Sur place, ravitaillement café, droit d’usage à payer et inscription sur un parcours choisi selon sa forme et ambition. 23 et 49kms, seront les distances choisies pour cette draisienne. .
La photo est prise par Jack’reporter juste avant le départ pour cette boucle vallonnée.
Les vétérans sont là, le parrain, René, Claude, André.. Ils ont toujours cette envie et enthousiasme à rouler qu’ils avaient à l’époque. René me surprend, s’accrochant à plus de 35km/h, c’est moins que la moitié de son âge. Je ne parle pas bien sûr du parrain qui fixé dans ma roue reste impassible et ne traduit même pas un rictus de l’effort, il partira sur le 49km. Claude le réchappé, ponté, bricolé qui carbure tout les 2 jours au vélo. André qui malgré ses obligations multiples finit toujours par revenir. Bravo à vous tous pour cet exemple. Le vent se montre très présent à l’approche du plateau des éoliennes. Les pentes plus sévères commencent à provoquer de sérieuses cassures. A lieu dit la fourche, le bémol du fléchage te fait faire une épingle à cheveu. Les échappés attendent que les retardataires arrivent. Bientôt l’aire de ravitaillement, sans musette, mais avec le minimum pour continuer. A partir de cet instant, le retour sera animé et musclé. Ca roule et surtout ça chauffe, pas de porteur d’eau, pas d’assistance, tu tiens au moral tel un cyclo ordinaire capable de l’impossible.
Le braquet n’est plus le même, tantôt tu moulines pour préparer ton palpitant à la difficulté, tantôt tu enroules un fort braquet, entraîné par la descente et le vent poussant. Voilà l’aventure de la Draisienne qui se termine, de quoi reconstituer un peu d’énergie pour rentrer. Ils sont 33 beuvrygeois à être venu pour plus d’un quintal de kilomètres, bravo et merci pour cette représentation si loin de nos bases.
Vers 11h15 la remise des récompenses en présence de quelques élus finie cette dure matinée sportive.
573 cyclos
55 marcheurs

1 Roquetoire : 48
2 Saint-Omer : 46
3 Beuvry et Wizernes 33
5 Aire sur la Lys : 31
6 Busnes : 24
7 Renescure : 21
8 Ham en Artois :21
9 Boeschepe et Cassel : 18

Plus âgée : Thérèse Pruvost - Roquetoire
Plus âgé : Lucien delattre Busnettes

Plus jeunes : E.Vermeulen – Bomy
Plus éloigné : Limoges – Pont Lévesque – Le Mans – Adinkerque
Contact : Verbeke Elisabeth. 03.21.93.30.70
elisabeth.verbeke@wanadoo.fr
Site internet : http://www.ccracquinghem.fr/

Dimanche 11 Juillet, madame Elisabeth Verbeke(présidente) et son équipe sont sur le pied de guerre, café, présentation des divers clubs de la région, tout est mis en place afin d’accueillir les sportifs venus de toutes les villes environnantes et même de départements très éloignés (Limoges – Pont Lévesque – Le Mans – Adinkerque) des cyclos qui viennent sans doute passer des vacances dans notre région très convoiter pas uniquement des personnes du Nord, il ni a pas que le sud où l’on peu passer d’agréable vacances.

Elisabeth la présidente a repris le club de Raquinghem il y a 3 ans, elle a su remonter le club et se faire respecter, il y règne la joie et la bonne humeur, élément essentiel pour la bonne marche d’un club. Celui-ci fort de 50 adhérents situé à 10 kms d’aires sur la lys, St Omer et la région du Boulonnais, une petite commune où il fait bon vivre ! Un territoire très étendu avec son relief imposant, qui ravi les spécialistes de la grimpette, les faux plats et bosses, ne sont pas les choses qui manquent. En quittant Rocquetoire direction la salle des sports de Racquinghem, il vous faux gravir une cote de 8% , dur dur ! pas très longue, mais elle vous casse les pattes ! Mais le reste viendra après vous avoir inscrit et choisir votre circuit.
Un 23 kms vers Bilques, Inghem, quiestede retour Racquinghem. 49 kms diection Remilly-Wirquin, un ravito près des étangs de pêche à la truite Merck Saint Lievin, Dohem,Upen d’Aval,Herbelles ensuite rependre le circuit des 23 kms. le 59 kms bifurcation à ouve-Wirquin direction Wismes, Le val Piquendal ravito à Merck saint Liévin et reprendre les circuits commun. Le 77 kms à partir de Remilly-wirquin, direction mieurles, Campagnes les Boulonnais, Le fay, Thiembronne, willametz, puis reprendre le circuit des 59 kms, un relief assez imposant, mais notre campagne est belle ce qui nous fais oublier les passages difficiles. Merci à tous les clubs environnants, Roquetoire. Saint-Omer. Beuvry et Wizernes. Aire sur la Lys. Busnes. Renescure . Ham en Artois . Boeschepe et Cassel. Et les autres bien sur !!!!!D’être venus aussi nombreux.
Quelques impressions données par un club de la région :
Pour terminer cette semaine caniculaire, le départ du tour 62 s’effectue à 07H00 de Beuvry pour cette étape destination Racquinghem. Pas de difficultés majeures aujourd’hui, tout d’abord le mont d’Hinges avec ses 47 m d’altitude, nous contournons son château pour rejoindre Gonnehem dans la vallée de la Lys. Le peloton est compact et roule déjà à 30 km/h en direction de Busnes.
Aux avant poste, Ch’Beuf team racing ouvre la route. Le bitume n’a pas encore été réchauffé par les rayons du soleil, la température est agréable mais le vent provoque quelques bordures auxquelles il faut résister. Nous passons à ce café « au stop » siège du cyclo club de Busnes, pour prendre la direction d’ Isbergues.
Pour l’instant, le rythme est stabilisé, nous sommes sur les traces de la route des As. La semaine éprouvante pour certains commence a révéler quelques signes de fatigue à l’approche du clocher, ce faux plat demande un peu de résistance, quelques poussettes seront utiles. Evitant cette route récemment gravillonnée, nous approchons les faubourgs d’Aires sur la lys, cité de l’ Audomarois connue pour sa fête de l’Andouille . Les multiples obstacles urbains, perturbent ce peloton qui s’étire à l’occasion d’un franchissement à pied imprévu à Aires sur la Lys. Les travaux de la nationale de St Omer, obligent de continuer vers Roquetoire. Cela constitue le faux col de catégorie zéro qui cependant continue d’étirer le groupe. A l’approche de Wites, voila un peloton reconstitué, les gravillons n’ont pas provoqués de chute, fort heureusement.
Les costauds sont devant à l’approche de Racquinghem pour entamer la côte dont le pourcentage moyen est de 8%, notre col de la Ramasse. Le maillot jaune résiste à cette épreuve tandis que quelques rouleurs baroudeurs ont peine à rejoindre la salle des fêtes du sommet.
Sur place, ravitaillement café, droit d’usage à payer et inscription sur un parcours choisi selon sa forme et ambition. 23 et 49kms, seront les distances choisies pour cette draisienne. .
La photo est prise par Jack’reporter juste avant le départ pour cette boucle vallonnée.
Les vétérans sont là, le parrain, René, Claude, André.. Ils ont toujours cette envie et enthousiasme à rouler qu’ils avaient à l’époque. René me surprend, s’accrochant à plus de 35km/h, c’est moins que la moitié de son âge. Je ne parle pas bien sûr du parrain qui fixé dans ma roue reste impassible et ne traduit même pas un rictus de l’effort, il partira sur le 49km. Claude le réchappé, ponté, bricolé qui carbure tout les 2 jours au vélo. André qui malgré ses obligations multiples finit toujours par revenir. Bravo à vous tous pour cet exemple. Le vent se montre très présent à l’approche du plateau des éoliennes. Les pentes plus sévères commencent à provoquer de sérieuses cassures. A lieu dit la fourche, le bémol du fléchage te fait faire une épingle à cheveu. Les échappés attendent que les retardataires arrivent. Bientôt l’aire de ravitaillement, sans musette, mais avec le minimum pour continuer. A partir de cet instant, le retour sera animé et musclé. Ca roule et surtout ça chauffe, pas de porteur d’eau, pas d’assistance, tu tiens au moral tel un cyclo ordinaire capable de l’impossible.
Le braquet n’est plus le même, tantôt tu moulines pour préparer ton palpitant à la difficulté, tantôt tu enroules un fort braquet, entraîné par la descente et le vent poussant. Voilà l’aventure de la Draisienne qui se termine, de quoi reconstituer un peu d’énergie pour rentrer. Ils sont 33 beuvrygeois à être venu pour plus d’un quintal de kilomètres, bravo et merci pour cette représentation si loin de nos bases.
Vers 11h15 la remise des récompenses en présence de quelques élus finie cette dure matinée sportive.
573 cyclos
55 marcheurs

1 Roquetoire : 48
2 Saint-Omer : 46
3 Beuvry et Wizernes 33
5 Aire sur la Lys : 31
6 Busnes : 24
7 Renescure : 21
8 Ham en Artois :21
9 Boeschepe et Cassel : 18

Plus âgée : Thérèse Pruvost - Roquetoire
Plus âgé : Lucien delattre Busnettes

Plus jeunes : E.Vermeulen – Bomy
Plus éloigné : Limoges – Pont Lévesque – Le Mans – Adinkerque
Contact : Verbeke Elisabeth. 03.21.93.30.70
elisabeth.verbeke@wanadoo.fr
Site internet : http://www.ccracquinghem.fr/


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais