Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Championnat de France amateur


Merci Anthony !


.

La Marseillaise a donc vibré pour Antony Colin , l’ESEG Douai , le Comité Régional Nord Pas de Calais et pour Laurent Pilon… Les nordistes n’étaient sans doute pas cités parmi les favoris au titre de Champion de France amateur. Pourtant, Anthony Colin s’est irrésistiblement détaché dans le dernier tour de circuit pour venir régner sur le cyclisme amateur français.

Vainqueur cette saison du Grand Prix des Hauts de France, ou du champion régional Nord Pas de calais, Antony Colin a surtout pesé dans chacune des courses du Nord en compagnie de l’ESEG Douai et de Pierre Drancourt.
Au final, Anthony Colin devance Julien Guay (Nogent sur Oise) et Etienne Tortelier (Sojasun Espoir).

Un superbe cadeau pour L.PILLON
Laurent Pillon a donc eu la récompense de ses efforts , lui qui depuis quelques saisons se bat « becs et ongles » afin que son groupe ait une reconnaissance nationale …Pour ce Championnat trois des quatre coureurs sélectionnés par le comité Nord-Pas de Calais au Championnat de France portaient le maillot de l’ESEG Douai. Les Anthony Colin, Geoffrey Deresmes et Pierre Drancourt ayant fait main basse sur le cyclisme nordiste lors des récents championnats régionaux . Pour Laurent Pillon il n’ y a pas eu de surprises
"Quel que soit celui des trois qui se trouvera dans les meilleures dispositions, il savait d’avance que les deux autres sauront se "dépouiller" pour lui. Et même s’il existe un lien particulier entre ces deux là, il existe une vraie relation entre tous les coureurs de l’équipe basée sur une grande convivialité" ….Un homme heureux ce Laurent Pillon qui précise : "N’oublions pas que les quatre premiers du Championnat Nord-Pas de Calais portent le maillot douaisien depuis les rangs juniors, ce sont de purs produits du club qui ont déjà amené cette saison 20 victoires au club, dont notamment 5 nationales pour le seul Pierre Drancourt. Ce dernier devrait d’ailleurs figurer dans le haut du classement si les circonstances de course ne lui sont pas défavorables. Il est en forme comme le confirment ses derniers résultats, apprécie la chaleur et les circuits casse-pattes comme celui de Chantonnay."

Chantonnay ? Laurent Pillon connaît bien, pour y avoir vu gagner en 2007 l’un de ses protégés évoluant désormais à l’échelon supérieur, Bastien Delrot, lors d’une épreuve des Plages Vendéennes.
Seul petit regret chez Laurent Pillon : ils ne seront que trois du club pour essayer de contrarier les plans des clubs de DN1 qui aligneront six coureurs chacun. "Je comprends cependant la position du comité qui n’a pas souhaité ne sélectionner que des coureurs douaisiens et permettre aussi à un coureur (Mathieu Selwa) en pleine progression de connaître sa première sélection à un niveau qu’il n’a pas encore fréquenté" estime Laurent Pillon.

Selon lui, tout aura été fait pour que les trois Douaisiens soient présents le jour J, y compris au niveau du mental, puisque le club s’est adjoint les services d’un préparateur dans ce domaine en la personne d’Aurélien Priat. "Je suis persuadé que la dynamique de groupe qui anime mes garçons, conjuguée à leur forme actuelle leur permettra de se mêler à la lutte pour les premières places" conclut Laurent Pillon.

Anthony Colin … J’avais quand même peur de coincer.
« Nous étions que quatre du comité Nord-Pas de Calais au départ. Je ne sais pas si c’est un avantage, ou un inconvénient. Pierre (Drancourt) était une jambe au-dessus de moi ces derniers temps. Nous n’avons jamais été trop loin l’un de l’autre pendant la course. Nous étions venus tous les deux à Olonne-sur-Mer (Vendée) dès mardi pour s’entraîner dans la région. Je suis sorti dans le final aussi pour durcir la course pour Pierre. Mais ce n’est jamais rentré. J’ai pris ma chance. Les derniers kilomètres ont été très longs. J’avais quand même peur de coincer. C’est un peu une revanche par rapport à 2007 ! » Anthony Colin avait connu la galère …tout simplement pour avoir manqué un contrôle antidopage (Juillet 20007) après une kermesse en Belgique…. Il était alors professionnel chez Roubaix-Lille Métropole « J’ai failli arrêter le vélo à ce moment-là. Mais grâce à Laurent Pillon , mes proches et mes amis, j’ai continué. Ça n’a pas été simple de reprendre. Je suis vraiment satisfait de l’emporter. Dans le final, j’ai entendu des spectateurs dire : « c’est une honte d’être devant ». Mais c’est comme ça, je n’ai pas envie de revenir là-dessus. J’ai payé pour ceux qui ont de l’argent. Je travaille depuis un an et demi avec un préparateur mental et je me rends compte que ça joue beaucoup. La tête, c’est 80 % pour un coureur. Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir. Je suis bien à l’ESEG Douai. Nous sommes une DN2 mais nous n’avons rien à envier au DN1. Je ne sais pas si j’aurai une 2e chance chez les pros. Si j’ai une 2e chance, cette fois, je ne me louperai pas. Je ne rends pas encore compte de ce que ce maillot va changer. »

Classement :
1 Anthony COLIN NORD-PAS-DE-CALAIS en 4h08’35"
2 Julien GUAY CC NOGENT SUR OISE à 00:17
3 Etienne TORTELIER SOJASUN ESPOIR - AC NOYAL CHATILLON à 00:21
4 Geoffrey SOUPE CC ETUPES DOUBS PAYS MONTBELIARD à 01:08
5 Nacer BOUHANNI CHAMPAGNE-ARDENNE à 01:08
6 Fabien SCHMIDT COTES D’ARMOR CYCLISME à 01:08
7 Carl NAIBO MIDI-PYRENEES à 01:08
8 Benjamin GIRAUD AVC AIX EN PROVENCE à 01:13
9 Pierre DRANCOURT NORD-PAS-DE-CALAIS à 01:15
10 Blaise SONNERY CREUSOT CYCLISME à 01:18
11 Jérôme COUSIN VENDEE U - PAYS DE LA LOIRE à 01:21
12 Etienne FEDRIGO CREUSOT CYCLISME à 02:05
13 Fabien PATANCHON AQUITAINE à 02:05
14 Warren BARGUIL BRETAGNE à 02:05
15 Vincent CANARD RHONE-ALPES à 02:05

La Marseillaise a donc vibré pour Antony Colin , l’ESEG Douai , le Comité Régional Nord Pas de Calais et pour Laurent Pilon… Les nordistes n’étaient sans doute pas cités parmi les favoris au titre de Champion de France amateur. Pourtant, Anthony Colin s’est irrésistiblement détaché dans le dernier tour de circuit pour venir régner sur le cyclisme amateur français.

Vainqueur cette saison du Grand Prix des Hauts de France, ou du champion régional Nord Pas de calais, Antony Colin a surtout pesé dans chacune des courses du Nord en compagnie de l’ESEG Douai et de Pierre Drancourt.
Au final, Anthony Colin devance Julien Guay (Nogent sur Oise) et Etienne Tortelier (Sojasun Espoir).

Un superbe cadeau pour L.PILLON
Laurent Pillon a donc eu la récompense de ses efforts , lui qui depuis quelques saisons se bat « becs et ongles » afin que son groupe ait une reconnaissance nationale …Pour ce Championnat trois des quatre coureurs sélectionnés par le comité Nord-Pas de Calais au Championnat de France portaient le maillot de l’ESEG Douai. Les Anthony Colin, Geoffrey Deresmes et Pierre Drancourt ayant fait main basse sur le cyclisme nordiste lors des récents championnats régionaux . Pour Laurent Pillon il n’ y a pas eu de surprises
"Quel que soit celui des trois qui se trouvera dans les meilleures dispositions, il savait d’avance que les deux autres sauront se "dépouiller" pour lui. Et même s’il existe un lien particulier entre ces deux là, il existe une vraie relation entre tous les coureurs de l’équipe basée sur une grande convivialité" ….Un homme heureux ce Laurent Pillon qui précise : "N’oublions pas que les quatre premiers du Championnat Nord-Pas de Calais portent le maillot douaisien depuis les rangs juniors, ce sont de purs produits du club qui ont déjà amené cette saison 20 victoires au club, dont notamment 5 nationales pour le seul Pierre Drancourt. Ce dernier devrait d’ailleurs figurer dans le haut du classement si les circonstances de course ne lui sont pas défavorables. Il est en forme comme le confirment ses derniers résultats, apprécie la chaleur et les circuits casse-pattes comme celui de Chantonnay."

Chantonnay ? Laurent Pillon connaît bien, pour y avoir vu gagner en 2007 l’un de ses protégés évoluant désormais à l’échelon supérieur, Bastien Delrot, lors d’une épreuve des Plages Vendéennes.
Seul petit regret chez Laurent Pillon : ils ne seront que trois du club pour essayer de contrarier les plans des clubs de DN1 qui aligneront six coureurs chacun. "Je comprends cependant la position du comité qui n’a pas souhaité ne sélectionner que des coureurs douaisiens et permettre aussi à un coureur (Mathieu Selwa) en pleine progression de connaître sa première sélection à un niveau qu’il n’a pas encore fréquenté" estime Laurent Pillon.

Selon lui, tout aura été fait pour que les trois Douaisiens soient présents le jour J, y compris au niveau du mental, puisque le club s’est adjoint les services d’un préparateur dans ce domaine en la personne d’Aurélien Priat. "Je suis persuadé que la dynamique de groupe qui anime mes garçons, conjuguée à leur forme actuelle leur permettra de se mêler à la lutte pour les premières places" conclut Laurent Pillon.

Anthony Colin … J’avais quand même peur de coincer.
« Nous étions que quatre du comité Nord-Pas de Calais au départ. Je ne sais pas si c’est un avantage, ou un inconvénient. Pierre (Drancourt) était une jambe au-dessus de moi ces derniers temps. Nous n’avons jamais été trop loin l’un de l’autre pendant la course. Nous étions venus tous les deux à Olonne-sur-Mer (Vendée) dès mardi pour s’entraîner dans la région. Je suis sorti dans le final aussi pour durcir la course pour Pierre. Mais ce n’est jamais rentré. J’ai pris ma chance. Les derniers kilomètres ont été très longs. J’avais quand même peur de coincer. C’est un peu une revanche par rapport à 2007 ! » Anthony Colin avait connu la galère …tout simplement pour avoir manqué un contrôle antidopage (Juillet 20007) après une kermesse en Belgique…. Il était alors professionnel chez Roubaix-Lille Métropole « J’ai failli arrêter le vélo à ce moment-là. Mais grâce à Laurent Pillon , mes proches et mes amis, j’ai continué. Ça n’a pas été simple de reprendre. Je suis vraiment satisfait de l’emporter. Dans le final, j’ai entendu des spectateurs dire : « c’est une honte d’être devant ». Mais c’est comme ça, je n’ai pas envie de revenir là-dessus. J’ai payé pour ceux qui ont de l’argent. Je travaille depuis un an et demi avec un préparateur mental et je me rends compte que ça joue beaucoup. La tête, c’est 80 % pour un coureur. Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir. Je suis bien à l’ESEG Douai. Nous sommes une DN2 mais nous n’avons rien à envier au DN1. Je ne sais pas si j’aurai une 2e chance chez les pros. Si j’ai une 2e chance, cette fois, je ne me louperai pas. Je ne rends pas encore compte de ce que ce maillot va changer. »

Classement :
1 Anthony COLIN NORD-PAS-DE-CALAIS en 4h08’35"
2 Julien GUAY CC NOGENT SUR OISE à 00:17
3 Etienne TORTELIER SOJASUN ESPOIR - AC NOYAL CHATILLON à 00:21
4 Geoffrey SOUPE CC ETUPES DOUBS PAYS MONTBELIARD à 01:08
5 Nacer BOUHANNI CHAMPAGNE-ARDENNE à 01:08
6 Fabien SCHMIDT COTES D’ARMOR CYCLISME à 01:08
7 Carl NAIBO MIDI-PYRENEES à 01:08
8 Benjamin GIRAUD AVC AIX EN PROVENCE à 01:13
9 Pierre DRANCOURT NORD-PAS-DE-CALAIS à 01:15
10 Blaise SONNERY CREUSOT CYCLISME à 01:18
11 Jérôme COUSIN VENDEE U - PAYS DE LA LOIRE à 01:21
12 Etienne FEDRIGO CREUSOT CYCLISME à 02:05
13 Fabien PATANCHON AQUITAINE à 02:05
14 Warren BARGUIL BRETAGNE à 02:05
15 Vincent CANARD RHONE-ALPES à 02:05


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais