Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclo-cross

Championnats de France FFC de Cyclo cross à Liévin (Espoirs)


Marseillaise pour M.BOULO !


.

Après l’ouverture des Championnats de France du Val de Souchez à Liévin pour les cadettes et cadets avec les titres décernés à Anthony Chamerat Dumont et Manon Bourdiaux, ceux sont les espoirs qui terminèrent cette première journée et pour le grandissime favori Arnaud Jouffroy (BKCP) l’occasion de faire fructifier son capital de titres. Comme celui des Championnats de France espoirs la saison dernière ou encore son titre de Champion du Monde Junior…Malgré tout , et depuis peu , dans le clan nordiste et surtout roubaisien on s’est pris à rêver…Un certain Mathieu Boulo lauréat du Challenge National de Cyclo cross espoirs (en remportant les trois étapes) étant devenu depuis peu l’une des attractions nordistes en signant cet hiver au Roubaix Lille Métropole, rejoignant ainsi son ainé Clément Lhotellerie dans une formation roubaisienne devenue ambitieuse en sous bois en attendant la route.

Pour les autres nordistes présents comme Paul Herman (Barlin), Rudy Kowalski (Raismes), Arnaud Molmy (RoubaixLM), Dimitri Corriette (Barlin) Elie Régost (Bourthes) et Eddy Lefebvre (Fourmies) la tache s’annonça plus compliqué , ceux-ci ne bénéficiant pas des effets d’une ligne de départ avantageuse .

Du bon boulot aussi avec Paul Herman

Sur un circuit ardu dessiné sur les pentes du Val de Souchez enneigé et verglacé, Arnaud Jouffroy (BKCP) et Matthieu Boulo (Roubaix Lille Métropole) se livrèrent  une formidable course pour maintenir le suspense jusque dans les dernières secondes.

Cet hiver, Arnaud Jouffroy a rejoint la Belgique  et l’équipe « pro » de BKCP Powerplus afin d’y apprendre le métier auprès de Niels Albert. Interrogé sur ce choix le « retraité Cyrille Bonnand » nous signalera que c’était un choix risqué.. « Il a dès lors moins couru en France et, en son absence, a laissé Matthieu Boulo s’asseoir dans le fauteuil de N°1. Les claques qu’il doit prendre sur les épreuves UCI lui permettront d’espérer d’ici deux à trois saisons… »

Matthieu Boulo  prit la course à son compte dès l‘entame, martelant ainsi l’épreuve en appliquant certaine consignes « Guimardesques » à la lettre… Car pour le big boss roubaisien et son protégé du jour une fois la bousculade du départ évité et la pagaille qui s’en suit, passée ,  le terrain serait dégagé et la course lancée . Ce ne fut pas le cas pour Irwin Gras (lorraine) et Jérémy Cornu (P de Loire) à l’origine d’un « pied à terre « pour tout le monde…

Derrière et remontant un à un certains petits paquets de coureurs , Paul Herman (NPasdeCalais) fit sensation se découvrant des qualités inexplorées à ce jour…le protégé de Bernard Duranel jouant les premiers rôles…

Devant pour le duo de tête , deux glissades de Matthieu Boulo donnèrent des frayeurs dans le camp roubaisien …sorties de route qu’Arnaud Jouffroy n’exploita pas…en avait-il les moyens... Peut-être émoussé par une saison éprouvante  sur les circuits flamands. Derrière les deux hommes, il conviendra de noter l’époustouflante course de Jérémy Grimal (Midi-Pyrénées). Mais c’est bien entre Arnaud Jouffroy et Matthieu Boulo que se joua  le titre. Au sprint. Au terme d’une course éprouvante, sur un  circuit de Liévin tantôt physique, tantôt roulant, tantôt technique, ne laissant guère de place à la récupération, chacun des deux hommes de tête avait les jambes lourdes. Crânement, Arnaud Jouffroy lança le sprint, mais Matthieu Boulo résista et eu le sursaut des derniers mètres s’emparant du maillot tricolore à la grande joie du Président Jean Charles Canonne et de Daniel Verbrackel présents . Une sacrée manière de récompenser la confiance que lui a accordée Cyrille Guimard. Jérémy Grimal (MP) complétant le podium à 9s…et puis, sur la ligne d’arrivée , il y eut se regroupement en nombre dans le clan barlinois afin de féliciter tout d’abord Paul Herman auteur d’une excellente 5ème place juste battu sur le fil par Thomas Girard…mais aussi le « non élite » du circuit espoirs Dimitri Corriette heureux de sa 23ème place. Coté Matthieu Boulo il ne resta plus qu’à savourer l’évenement. "Sur un circuit comme ça, c’est tout à fait le genre de course à laquelle je pouvais m’attendre. C’était comme en début de saison, quand c’est sec. C’étaient quasiment les mêmes conditions, sauf que le circuit glissait un peu plus. J’ai glissé deux fois. Nous nous sommes attaqués chacun notre tour mais par moments ça roulait moins voire plus du tout. C’était surtout une guerre des nerfs plus qu’une course bien dure, dans la boue et tout..." "J’étais venu avec la seule idée en tête de gagner. Faire autre chose ne m’intéressait pas. J’avais déjà obtenu la place de deux l’année dernière et la place de trois en Juniors. Il ne m’en manquait plus qu’une. Maintenant l’objectif est atteint !"

CLASSEMENT :

1. Matthieu Boulo (Roubaix Lille Métropole) en 46’31"
2. Arnaud Jouffroy (BKCP-Powerplus) m.t.
3. Jérémy Grimal (Midi-Pyrénées) à 9 sec.
4. Thomas Girard (Rhône-Alpes) à 1’02"
5. Paul Hermann (Nord-Pas-de-Calais CL Barlin ) m.t.
6. Thomas Collinet (Champagne-Ardenne) à 1’13"
7. Pascal Le Roux (Ile-de-France) à 1’22"
8. Yoann Corbihan (Bretagne) m.t.
9. Pierre Garson (Picardie CC Villeneuve ) à 1’43"
10. Jimmy Turgis (PicardieCC Nogent ) à 1’45"

13. Camille Thominet (Picardie CC Villeneuve) à 2.05

16. Rudy Kowalski (Nord-Pas de Calais CC Cambrai) à 2.54

23 Dimitri Corriette (Nord Pas de Calais C Barlin) à 3.24

43 Arnaud Molmy (Roubaix Lille Métropole) à 5.20

45 Eddy Lefebvre (Nord Pas de Calais UV Fourmies) à 5.48

51. Elie Regost (Nord Pas de Calais AC Bourthes) à 1 tour

Après l’ouverture des Championnats de France du Val de Souchez à Liévin pour les cadettes et cadets avec les titres décernés à Anthony Chamerat Dumont et Manon Bourdiaux, ceux sont les espoirs qui terminèrent cette première journée et pour le grandissime favori Arnaud Jouffroy (BKCP) l’occasion de faire fructifier son capital de titres. Comme celui des Championnats de France espoirs la saison dernière ou encore son titre de Champion du Monde Junior…Malgré tout , et depuis peu , dans le clan nordiste et surtout roubaisien on s’est pris à rêver…Un certain Mathieu Boulo lauréat du Challenge National de Cyclo cross espoirs (en remportant les trois étapes) étant devenu depuis peu l’une des attractions nordistes en signant cet hiver au Roubaix Lille Métropole, rejoignant ainsi son ainé Clément Lhotellerie dans une formation roubaisienne devenue ambitieuse en sous bois en attendant la route.

Pour les autres nordistes présents comme Paul Herman (Barlin), Rudy Kowalski (Raismes), Arnaud Molmy (RoubaixLM), Dimitri Corriette (Barlin) Elie Régost (Bourthes) et Eddy Lefebvre (Fourmies) la tache s’annonça plus compliqué , ceux-ci ne bénéficiant pas des effets d’une ligne de départ avantageuse .

Du bon boulot aussi avec Paul Herman

Sur un circuit ardu dessiné sur les pentes du Val de Souchez enneigé et verglacé, Arnaud Jouffroy (BKCP) et Matthieu Boulo (Roubaix Lille Métropole) se livrèrent  une formidable course pour maintenir le suspense jusque dans les dernières secondes.

Cet hiver, Arnaud Jouffroy a rejoint la Belgique  et l’équipe « pro » de BKCP Powerplus afin d’y apprendre le métier auprès de Niels Albert. Interrogé sur ce choix le « retraité Cyrille Bonnand » nous signalera que c’était un choix risqué.. « Il a dès lors moins couru en France et, en son absence, a laissé Matthieu Boulo s’asseoir dans le fauteuil de N°1. Les claques qu’il doit prendre sur les épreuves UCI lui permettront d’espérer d’ici deux à trois saisons… »

Matthieu Boulo  prit la course à son compte dès l‘entame, martelant ainsi l’épreuve en appliquant certaine consignes « Guimardesques » à la lettre… Car pour le big boss roubaisien et son protégé du jour une fois la bousculade du départ évité et la pagaille qui s’en suit, passée ,  le terrain serait dégagé et la course lancée . Ce ne fut pas le cas pour Irwin Gras (lorraine) et Jérémy Cornu (P de Loire) à l’origine d’un « pied à terre « pour tout le monde…

Derrière et remontant un à un certains petits paquets de coureurs , Paul Herman (NPasdeCalais) fit sensation se découvrant des qualités inexplorées à ce jour…le protégé de Bernard Duranel jouant les premiers rôles…

Devant pour le duo de tête , deux glissades de Matthieu Boulo donnèrent des frayeurs dans le camp roubaisien …sorties de route qu’Arnaud Jouffroy n’exploita pas…en avait-il les moyens... Peut-être émoussé par une saison éprouvante  sur les circuits flamands. Derrière les deux hommes, il conviendra de noter l’époustouflante course de Jérémy Grimal (Midi-Pyrénées). Mais c’est bien entre Arnaud Jouffroy et Matthieu Boulo que se joua  le titre. Au sprint. Au terme d’une course éprouvante, sur un  circuit de Liévin tantôt physique, tantôt roulant, tantôt technique, ne laissant guère de place à la récupération, chacun des deux hommes de tête avait les jambes lourdes. Crânement, Arnaud Jouffroy lança le sprint, mais Matthieu Boulo résista et eu le sursaut des derniers mètres s’emparant du maillot tricolore à la grande joie du Président Jean Charles Canonne et de Daniel Verbrackel présents . Une sacrée manière de récompenser la confiance que lui a accordée Cyrille Guimard. Jérémy Grimal (MP) complétant le podium à 9s…et puis, sur la ligne d’arrivée , il y eut se regroupement en nombre dans le clan barlinois afin de féliciter tout d’abord Paul Herman auteur d’une excellente 5ème place juste battu sur le fil par Thomas Girard…mais aussi le « non élite » du circuit espoirs Dimitri Corriette heureux de sa 23ème place. Coté Matthieu Boulo il ne resta plus qu’à savourer l’évenement. "Sur un circuit comme ça, c’est tout à fait le genre de course à laquelle je pouvais m’attendre. C’était comme en début de saison, quand c’est sec. C’étaient quasiment les mêmes conditions, sauf que le circuit glissait un peu plus. J’ai glissé deux fois. Nous nous sommes attaqués chacun notre tour mais par moments ça roulait moins voire plus du tout. C’était surtout une guerre des nerfs plus qu’une course bien dure, dans la boue et tout..." "J’étais venu avec la seule idée en tête de gagner. Faire autre chose ne m’intéressait pas. J’avais déjà obtenu la place de deux l’année dernière et la place de trois en Juniors. Il ne m’en manquait plus qu’une. Maintenant l’objectif est atteint !"

CLASSEMENT :

1. Matthieu Boulo (Roubaix Lille Métropole) en 46’31"
2. Arnaud Jouffroy (BKCP-Powerplus) m.t.
3. Jérémy Grimal (Midi-Pyrénées) à 9 sec.
4. Thomas Girard (Rhône-Alpes) à 1’02"
5. Paul Hermann (Nord-Pas-de-Calais CL Barlin ) m.t.
6. Thomas Collinet (Champagne-Ardenne) à 1’13"
7. Pascal Le Roux (Ile-de-France) à 1’22"
8. Yoann Corbihan (Bretagne) m.t.
9. Pierre Garson (Picardie CC Villeneuve ) à 1’43"
10. Jimmy Turgis (PicardieCC Nogent ) à 1’45"

13. Camille Thominet (Picardie CC Villeneuve) à 2.05

16. Rudy Kowalski (Nord-Pas de Calais CC Cambrai) à 2.54

23 Dimitri Corriette (Nord Pas de Calais C Barlin) à 3.24

43 Arnaud Molmy (Roubaix Lille Métropole) à 5.20

45 Eddy Lefebvre (Nord Pas de Calais UV Fourmies) à 5.48

51. Elie Regost (Nord Pas de Calais AC Bourthes) à 1 tour


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais