Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclo-cross

Dimitri Corriette envisage le Top 10 !


Epreuve Espoirs : Dimanche 8 janvier à 13h45 !


Jean-Marc Hecquet

L’ex-coureur du CL Barlin, Dimitri Corriette (CC Cambrai) sera demain, l’un des poulains du CTR Nicolas Chauvin à surveiller. Si l’espoir cambrésien à réalisé cette hiver 2011/2012 l’une de ses plus belles saisons depuis ses débuts au CC Cauchois, c’est sur les rendez vous « nationaux » que le jeune coureur d’Allouagne pèche encore un peu.

Alors, boosté par son titre régional espoirs glané à Bethune, ou le Challenge Régional CMNE remporté au scratch, c’est avec une certaine motivation que Dimitri Corriette prendra place ce dimanche à Quelneuc à 13h45 pour 50mn de course.

Tu portes la casaque cambrésienne depuis deux mois, as-tu vu du changement ?

"Il faut savoir que jusqu’au décès de Moise Garbe, c’est lui qui préparait mes plans d’entrainement. C’était l’époque du « derrière » mobylette avec le CL Barlin. Puis j’ai rencontré Carlo Meneghetti, l’entraineur du CC Cambrai. Avec lui, je travaille différemment. Et les résultats ont suivi."

Comment as-tu abordé la saison de cyclo-cross ?

"Je me sentais bien, tenant tête à Ludovic Dubau à Vendin le Vieil, ou encore en jouant la gagne à la Fossette, Barlin une chute dans le finale me privant de victoire (C’est Rudy Kowalski qui empocha la victoire). Mes prestations sur le Challenge National Espoirs ne furent pas à la hauteur de mes espérances et avec mes proches et Carlo, nous nous sommes concentrés sur les Championnats Régionaux de Béthune. Depuis la fin septembre, je sens progresser mes erreurs qui viennent de la technique, que je dois absolument travailler, afin de me hisser sur un nouveau palier."

As-tu la pression en vue de Quelneuc ?

"Tout d’abord, Nicolas Chauvin, le CTR, a su travailler avec le groupe espoirs composé de Maxime Huygens (Cambrai), Elie Regost (ESEG Douai), Nicolas Levasseur (Bourthes) et Vincent Duranel (Barlin). Ensemble, nous avons travaillé, il y a un véritable esprit d’équipe, qui s’est instauré. Pour ma part, je devrai être en 4ème ligne avec l’espoir d’entrer dans le top 15 voir le top 10. Le parcours sera certainement difficile et gras, suite aux intempéries, mais de toutes façon il le sera pour tout le monde. Mais il est vrai que le matériel sera martyrisé."

L’ex-coureur du CL Barlin, Dimitri Corriette (CC Cambrai) sera demain, l’un des poulains du CTR Nicolas Chauvin à surveiller. Si l’espoir cambrésien à réalisé cette hiver 2011/2012 l’une de ses plus belles saisons depuis ses débuts au CC Cauchois, c’est sur les rendez vous « nationaux » que le jeune coureur d’Allouagne pèche encore un peu.

Alors, boosté par son titre régional espoirs glané à Bethune, ou le Challenge Régional CMNE remporté au scratch, c’est avec une certaine motivation que Dimitri Corriette prendra place ce dimanche à Quelneuc à 13h45 pour 50mn de course.

Tu portes la casaque cambrésienne depuis deux mois, as-tu vu du changement ?

"Il faut savoir que jusqu’au décès de Moise Garbe, c’est lui qui préparait mes plans d’entrainement. C’était l’époque du « derrière » mobylette avec le CL Barlin. Puis j’ai rencontré Carlo Meneghetti, l’entraineur du CC Cambrai. Avec lui, je travaille différemment. Et les résultats ont suivi."

Comment as-tu abordé la saison de cyclo-cross ?

"Je me sentais bien, tenant tête à Ludovic Dubau à Vendin le Vieil, ou encore en jouant la gagne à la Fossette, Barlin une chute dans le finale me privant de victoire (C’est Rudy Kowalski qui empocha la victoire). Mes prestations sur le Challenge National Espoirs ne furent pas à la hauteur de mes espérances et avec mes proches et Carlo, nous nous sommes concentrés sur les Championnats Régionaux de Béthune. Depuis la fin septembre, je sens progresser mes erreurs qui viennent de la technique, que je dois absolument travailler, afin de me hisser sur un nouveau palier."

As-tu la pression en vue de Quelneuc ?

"Tout d’abord, Nicolas Chauvin, le CTR, a su travailler avec le groupe espoirs composé de Maxime Huygens (Cambrai), Elie Regost (ESEG Douai), Nicolas Levasseur (Bourthes) et Vincent Duranel (Barlin). Ensemble, nous avons travaillé, il y a un véritable esprit d’équipe, qui s’est instauré. Pour ma part, je devrai être en 4ème ligne avec l’espoir d’entrer dans le top 15 voir le top 10. Le parcours sera certainement difficile et gras, suite aux intempéries, mais de toutes façon il le sera pour tout le monde. Mais il est vrai que le matériel sera martyrisé."


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais