Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Grand Prix de Pont a Marcq


1ère RONDE PEVELOISE


.

Nous avons été agréablement surpris d’apprendre qu’une nouvelle épreuve était mise sur pied à Pont à Marcq sous l’égide de la municipalité, des organisateurs Baillet Alain et Randour Alain les anciens maître d’oeuvre du Gd Prix de Dourges soutenu par le 1ere magistrat de la ville Daniel Cambier. Les amoureux de la petite reine s’en réjouissent.

Pont à Marcq situé entre Lille et Douai fût à l’origine la contrée boisée et marégageuse que les Atrébates et les Nerviens considéraient comme leur frontière. La ville aura plusieurs noms "Pont de Marka" "Marque du Pèvéle", "Marcq en Pèvéle" puis sera à partir de 1802 Pont à Marcq, un village gaulois mais une petite ville qui a tout d’une grande.
La course sera donc disputée le dimanche 11 juillet avec d’abord 6 petits tours sans pavé et 7 tours avec des pavés et la montée sur Mons en Pèvéle pour un total de 195km. Avec son long faux plat qui va de Mérignies à Mons en Pèvéle celui-ci sera redoutable et indigeste pour les 160 concurrents. Le tracé fait par le parrain Laurent Pillon a su trouver un circuit dans le Pèvéle et permettra de découvrir cette belle région. Le départ et l’arrivée se feront à Pont à Marcq pour filer vers Merignies par des petites routes sinueuses avant d’absorber la côte de Mons en Pèvéle et retour sur Pont sur Marcq avec un secteur pavé , celui de Parix Roubaix mais dans le sens contraire.

12 NATIONS POUR 20 EQUIPES

Les organisateurs se frottent les mains en effet pas moins de 14 équipes professionnelles se sont manifestées, les engagements n’étant pas fermés, cela promet du beau monde et des belles batailles nous y retrouveront des allemands"NETAPP avec Delrot Bastien" Belges ,Coréens "Ukrainiens ISD "Denis Flahaut " Differdange Luxembourg "Sébastien Harbonnier" des Grecques, Hollandais, des Suisses ainsi que 6 équipes Françaises dont E S E G Douai.
Pour Alain Randour " c’est dur d’organiser une course, on se bat pour la culture du vélo dans la région aussi j’espère que tout ira bien et que nous aurons une belle épreuve".
Christian Vandenbroucke mairie de Pont à Marcq " Les élus ont trouvé que le vélo était vecteur, aussi quand MM. Baillet et Randour nous ont proposé cette épreuve, sans hésiter nous avons donné notre aval. La ville de Pont à Marcq veut que ce jour là soit une grande fête pour tous et le vélo.
Pour Pierre Drancourt " un beau circuit, un secteur pavé difficile dans le final, ça promet une belle bataille sur les 195km surtout si le vent s’invite, les costauds vont imprimer un rythme soutenu, Mons en Pèvéle risque de rester dans les pattes, les moins costauds vont s’éliminer d’eux mêmes par l’arrière, en tout les cas ça sera un costaud qui gagnera.
Pour avoir reconnu le circuit avec les coureurs de Douai, il faudra être costaud pour gagner et ne pas avoir des pépins mais surtout d’avoir débouché les gicleurs.

Nous avons été agréablement surpris d’apprendre qu’une nouvelle épreuve était mise sur pied à Pont à Marcq sous l’égide de la municipalité, des organisateurs Baillet Alain et Randour Alain les anciens maître d’oeuvre du Gd Prix de Dourges soutenu par le 1ere magistrat de la ville Daniel Cambier. Les amoureux de la petite reine s’en réjouissent.

Pont à Marcq situé entre Lille et Douai fût à l’origine la contrée boisée et marégageuse que les Atrébates et les Nerviens considéraient comme leur frontière. La ville aura plusieurs noms "Pont de Marka" "Marque du Pèvéle", "Marcq en Pèvéle" puis sera à partir de 1802 Pont à Marcq, un village gaulois mais une petite ville qui a tout d’une grande.
La course sera donc disputée le dimanche 11 juillet avec d’abord 6 petits tours sans pavé et 7 tours avec des pavés et la montée sur Mons en Pèvéle pour un total de 195km. Avec son long faux plat qui va de Mérignies à Mons en Pèvéle celui-ci sera redoutable et indigeste pour les 160 concurrents. Le tracé fait par le parrain Laurent Pillon a su trouver un circuit dans le Pèvéle et permettra de découvrir cette belle région. Le départ et l’arrivée se feront à Pont à Marcq pour filer vers Merignies par des petites routes sinueuses avant d’absorber la côte de Mons en Pèvéle et retour sur Pont sur Marcq avec un secteur pavé , celui de Parix Roubaix mais dans le sens contraire.

12 NATIONS POUR 20 EQUIPES

Les organisateurs se frottent les mains en effet pas moins de 14 équipes professionnelles se sont manifestées, les engagements n’étant pas fermés, cela promet du beau monde et des belles batailles nous y retrouveront des allemands"NETAPP avec Delrot Bastien" Belges ,Coréens "Ukrainiens ISD "Denis Flahaut " Differdange Luxembourg "Sébastien Harbonnier" des Grecques, Hollandais, des Suisses ainsi que 6 équipes Françaises dont E S E G Douai.
Pour Alain Randour " c’est dur d’organiser une course, on se bat pour la culture du vélo dans la région aussi j’espère que tout ira bien et que nous aurons une belle épreuve".
Christian Vandenbroucke mairie de Pont à Marcq " Les élus ont trouvé que le vélo était vecteur, aussi quand MM. Baillet et Randour nous ont proposé cette épreuve, sans hésiter nous avons donné notre aval. La ville de Pont à Marcq veut que ce jour là soit une grande fête pour tous et le vélo.
Pour Pierre Drancourt " un beau circuit, un secteur pavé difficile dans le final, ça promet une belle bataille sur les 195km surtout si le vent s’invite, les costauds vont imprimer un rythme soutenu, Mons en Pèvéle risque de rester dans les pattes, les moins costauds vont s’éliminer d’eux mêmes par l’arrière, en tout les cas ça sera un costaud qui gagnera.
Pour avoir reconnu le circuit avec les coureurs de Douai, il faudra être costaud pour gagner et ne pas avoir des pépins mais surtout d’avoir débouché les gicleurs.


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais