Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

La St Laurent à Montpinchon – Espoirs.


Warren Barguil de l’AC Lanester était le plus fort.


.

Samedi 7 Août 2010 : Montpinchon, de « Monte Pincio », l’une des sept collines de Rome, domine de ses 145 mètres, le canton de Cerisy-la-Salle, en plein cœur du bocage normand. Peu d’événements cyclistes offrent un programme aussi complet que la “Saint-Laurent” à Montpinchon, qui voit se succéder trois épreuves amateurs nationales en seulement quatre jours :

- Samedi 7 Août : épreuve réservée aux espoirs, 9 tours, 123 km, départ à 14h30
- Dimanche 8 Août : épreuve réservée aux juniors, 8 tours, 109,6 km, départ à 14h30
- Mardi 10 Août : épreuve réservée aux élites, 10 tours, 137 km, départ à 13h45

Le circuit, long de 13,7 km, dessiné par l’enfant du pays, Thierry Marie, à l’occasion des championnats de l’Avenir en 1998, très sélectif, se termine par l’ascension du célèbre « Mur de Montpinchon », long de 1 km pour un dénivelé de plus de 50 mètres. Organisées par le comité cycliste Saint-Laurent, présidé par Annie Cailloux, épouse de Joël, maire de Montpinchon, les épreuves sont contrôlées par l’Avant-garde de la Haye-du-Puits et la présidente du comité départemental FFC de la Manche, Nicole Delarue.

Un plateau de haute qualité.

Il ne fait pas mystère que la Saint-Laurent est souvent un tremplin vers le cyclisme professionnel et que les directeurs sportifs y viennent en repérage. En 2009, l’épreuve des espoirs a été dominée par le CC Nogent-sur-Oise, Arnaud Molmy ayant offert la victoire à son équipier Romain Chaudoy. Dirigée, comme l’an passé, par Charlie Leconte, l’équipe picarde ne s’est pas déplacée pour faire figure. Arnaud Demare, Jimmy Turgis, Quentin Santy, Adrien Petit, Romain Delalot, Alexandre Gratiot, Alexis Bodiot, Flavien Dassonville et Clément Penven sont bien décidés à imposer, une nouvelle fois, les couleurs de leur club au sommet du Mur. Les nogentais doivent cependant se méfier car la concurrence est vive. Le CC Etupes avec Kenny Elissonde et Boris Zimine, le Team Big Mat 93 avec César Bihel et Romain Bacon, les Côtes d’Armor avec Amindo Fonseca, l’ESEG Douai avec Simon-Pierre De Groote, le Team Sojasun avec Edouard Louyest, le Team U Nantes Atlantique avec Arnaud Courteille et Willy Roseau, le VC Rouen avec Christopher De Souza, Florian Taillefer et Aurélien Thilloy, le Team Vendée U avec Kévin Reza et Julien Morice, ne laisseront pas passer l’occasion de faire oublier la domination des petits gars de Nogent, l’an passé. Ne doutons pas que les nombreux observateurs présents ne profitent de la Saint-Laurent pour affiner les sélections et reconnaître le parcours des championnats de France de l’Avenir, réservés aux cadets, juniors et espoirs, qui se dérouleront, du 19 au 22 Août, à Brécey, situé à quarante-cinq kilomètres.

Un troisième tour crucial.

Cent vingt-deux coureurs prennent le départ donné à 14h38 par Annie Cailloux, devant la mairie de Montpinchon. Les dernières goûtes de pluie de la matinée dévoilent un ciel nuageux, parfois ensoleillé, des températures voisines des 20°C et un vent d’ouest à 15 km/h. Le premier tour est bouclé en dix-sept minutes à plus de 48 km/h de moyenne. Benoît Jarrier (Vérandas Rideau) étire le peloton au deuxième ravito. Les grandes manœuvres prennent naissance au troisième tour. Douze coureurs parmi lesquels figurent Romain Bacon (Big Mat 93), Kévin Reza (Vendée U) et Willy Roseau (UCNA) sont rapidement repris. Dans l’ascension du Mur, cinq coureurs prennent l’initiative : Adrien Petit (CCNO), Nicolas David (Côtes d’Armor), Anthony Vignès (UCNA), Jérémie Souton (Vendée U) et Warren Barguil (AC Lanester). Le quintette est rejoint, à l’entame du tour suivant, par : Emmanuel Keo (Sojasun), David Chopin (Hennebont Cyclisme), Gwanaël Tallonneau (AS Marcoussis), Christopher De Souza (VC Rouen), Quentin Have (USSAPB), Erwan Téguel (UCNA), Simon Gouédard (VC Pays de Lorient) et Angelo Tulik (Vendée U).

Les grands clubs sont présents dans l’échappée qui est à prendre très au sérieux.

L’écart se creuse rapidement pour atteindre quarante-quatre secondes au cinquième passage sur la ligne. L’entente est de mise dans le groupe de tête. Ça tourne et ça roule dans l’huile. Les présences de Warren Barguil, champion de France juniors 2009, d’Adrien Petit, vainqueur de Bordeaux-Saintes, d’Angelo Tulik, vainqueur de Nantes-Segré, de Simon Gouédard, vainqueur de la Melrandaise, d’Erwan Téguel, vainqueur d’étape à la Ronde Finistérienne, de Nicolas David, vainqueur de la St Laurent juniors en 2006 et de David Chopin, ancien vainqueur de Manche-Océan, soulignent la qualité de ce groupe. Le peloton s’est scindé en deux.

L’écart entre les treize et le premier peloton se stabilise autour de la minute.

Jérémie Souton (Vendée U), qui a brillé sur le Circuit des Vignes et le Tour des vins du Haut Poitou, et Emmanuel Keo (Sojasun), troisième au général du Tour d’Eure et Loire, lâchent prise au septième tour. Le circuit use les organismes. L’écart est légèrement supérieur à la minute. Les voitures d’équipes présentes dans l’échappée s’intercalent entre peloton et fuyards. Charlie Leconte donne rapidement quelques consignes à l’athlétique Adrien Petit. Les oreillettes sont interdites chez les espoirs. Les routes sont étroites. Les directeurs sportifs n’accèdent pas facilement à leurs coureurs. David Chopin (Hennebont Cyclisme) saute au huitième tour. Le groupe de tête ne compte plus que dix éléments.

La grande explication prend forme dans l’antépénultième ascension du Mur.

Dès le bas de la côte, trois hommes se dégagent : Nicolas David (Côtes d’Armor), Warren Barguil (AC Lanester) et Angelo Tulik (Vendée U). Six coureurs suivent à une poignée de secondes. Anthony Vignes (UCNA) ne soutient pas l’allure et passe par la fenêtre. Le Champion de Normandie, Christopher de Souza (VC Rouen) place une accélération décisive, à cent mètres du sommet, plante ses cinq compagnons et rentre, en deux coups de cuillère à pot, sur le trio de tête. Dans le dernier tour, le quatuor maintient les poursuivants à distance. Qui de l’impressionnant Christopher de Souza, du rapide Angelo Tulik, de l’ex-champion de France Juniors Warren Barguil ou de l’ancien vainqueur de la St Laurent Juniors Nicolas David va décrocher la timbale. Messieurs, faites vos jeux.

Warren Barguil de l’AC Lanester s’impose en costaud.

Au pied du Mur, une attaque d’Angelo Tulik est prise en charge par Warren Barguil. Un peu plus d’un kilomètre sépare les quatre prétendants du Saint Graal. Bien que Nicolas David soit bien calé dans sa roue, Warren Barguil place une mine et prend trente mètres. On se regarde. On s’observe. On ne réagit pas à l’attaque de Warren. Cinquante mètres. Warren a mis la plaque. Deux cent mètres. Le public applaudit la victoire du prometteur Warren Barguil qui confirme, en pointant les liserés bleu, blanc et rouge sur ses manches, son titre de champion de France juniors, acquis il y a un an, à Vendôme. Nicolas David des Côtes d’Armor offre aux bretons le doublé, en prenant la deuxième place. Christopher De Souza du VC Rouen monte sur la troisième marche du podium, Angelo Tulik termine au pied de celui-ci. Kenny Elissonde du CC Etupes prend la cinquième place, auteur d’un final époustouflant. Le premier nogentais, Romain Delalot termine à la sixième place. Arnaud Demare, dixième, Jimmy Turgis, treizième, Quentin Santy, seizième et Adrien Petit, vingt-deuxième permettent au CC Nogent-sur-Oise de remporter le classement par équipes. Pierre-Simon De Groote de l’ESEG Douai termine vingt-quatrième.

Commentaires d’après-course.

Warren Barguil de l’AC Lanester, vainqueur de la Saint Laurent Espoirs à Montpinchon : «  Donc pour résumer la course, deux premiers tours super rapides et depuis que je fait des courses à étapes, j’ai du mal au début. Puis plusieurs groupes partent dont un gros à un moment, sans moi, c’est là qu’un de mes collègues de club me demande si je suis bien. Je lui réponds oui. Il a donc roulé pour tout ramener. Je le remercie au passage. Puis 3 km plus loin, on sort à 4 avant la bosse avec Adrien Petit, Nicolas David et un autre...On se fait rejoindre par une dizaine de coureurs. Là je sais que la course est pliée mais l’écart ne grandit pas. J’appuie mes relais mais d’autres coureurs préfèrent juste passer leur vélo… c’est inadmissible quand il n’y a que 50 secondes… Au fil des tours les coureurs sautent puis quelques accélérations d’autres coureurs, dont une ou j’ai failli me faire piéger, car il y avait une cassure mais j’ai fait l’effort....A 1 tour de l’arrivée, on sort Nico, Angelo et moi. Je fais toute la bosse à fond. On fait l’écart, mais un coureur tente de rentrer… c’est De Souza. Je ne voulais pas qu’il rentre, mais il a quand même réussi. Dans le dernier tour, j’ai parlé avec Nico. Je lui ai dit : j’attaque dans la bosse et c’est pas a toi de faire l’effort (entre bretons). Notre combine aurais pu plus lui profiter si ils étaient venus me chercher mais ils hésitent…Quand j’attaque j’ai attendu qu’il tourne la tête, pour voir si j’attaquais et dès qu’ils l’ont retournée, j’ai attaqué tout de suite, j’ai fait le trou et dans ma tête, je voulais gagner absolument. Mon père était au 400m pour me dire de ne rien lâcher et puis la délivrance… Je gagne enfin une grande course après avoir fait beaucoup de places. J’y arrive enfin. Puis pas devant n’importe qui… devant Nico que je remercie maintenant, et à moi de lui rendre la pareille. Pour ce qui est de ma saison, j’ai pas pu faire un bel hiver car je n’avais pas d’horaires aménagés. Du coup en début de saison, j’ai été beaucoup critiqué car je ne marchais pas. Puis après Redon-Redon où je fais 10, tout est allé mieux. J’ai fait 5 sur la dernière étape de l’Essor puis les résultats sont venus avec des places de 4 sur les élites, 3 au championnat de Bretagne, 4 à une étape du KBE. Maintenant je pense avoir pris la caisse, et j’aimerais bien gagné le France. En tout cas, je me prépare. Mais il y a aussi Paris-Tours. La saison n’est pas finie. »

Adrien Petit du CC Nogent-sur-Oise, vingt-deuxième et l’un des principaux animateurs de la course : «  Je me suis retrouvé devant mais j’étais loin d’être le plus a l’aise sur ce parcours exigent. C’était relativement dur au moment où la victoire était entrain de se jouer, car tout le monde est au courant que je ne suis pas un grand grimpeur et surtout dans une échappée où Warren, Angelo Tulik et De Souza étaient sur leur terrain fétiche. Pour ce qui est de Cofidis, ça approche à grand pas et je suis impatient de pouvoir porter ce maillot, sur de magnifiques courses et montrer de quoi je suis capable pour me permettre de, je l’espère, signer un contrat ! »

Christopher De Souza du VC Rouen, troisième : « Donc la bonne échappée s’est décidée a 5 tours de l’arrivée. Un groupe d’une dizaine de coureurs ! On a pris rapidement 30 à 40 secondes. Le groupe d’échappés s’est recassé avec 4 coureurs en tète au dernier tour , plusieurs attaques ont eu lieu. Warren attaque au kilomètre et prend un peu d’avance ce qui lui permettras de gagner. Un circuit très difficile que j’aime beaucoup. Très sélectif. Le point de ma saison : 5 victoires dont le championnat de Normandie, de nombreuses places mais j’ai aussi beaucoup appris du métier du vélo grâce à mes capitaines de route, Frank Vermeulen, Tony Cavet et aussi de mon directeur sportif et entraineur, Jean-Philippe Yon. »

Jimmy Turgis du CC Nogent-sur-Oise, treizième : « J’ai essayé d’être le plus attentif en début de course, mais les sensations n’étaient pas aux mieux. L’échappée est donc partie sans moi mais avec Adrien Petit, mon coéquipier. Avec lui des hommes me paraissaient déjà très fort tel que Warren Barguil, ou encore le francilien Gwenaël Tallonneau. Par la suite j’ai géré du mieux possible, je suis sorti en contre, les sensations revenaient aux fils des tours. Sur la fin je pense que j’ai mal géré le final, nous n’avons pas profité de notre supériorité numérique au sein du contre. C’est dommage car les résultats individuels et collectifs auraient pu être meilleurs.
Je félicite Warren qui a fait une très grande course et qui arrive, une nouvelle fois, en très grande forme avant les championnats. »

Arnaud Demare du CC Nogent-sur-Oise, dixième : «  Pour la course, je n’étais pas bien jusqu’à 2 tours de l’arrivée, après le stage de Bernard je manquais beaucoup de fraicheur, et le circuit étant toujours en prise on ne pouvait jamais récupérer !
Il reste de beaux objectifs d’ici la fin de saison, il faut rester motivé jusqu’au bout, et le stage va commencer à payer une fois que j’aurais récupéré ! »

Bravo à tous. Nous remercions particulièrement Annie Delarue pour son aimable et précieuse collaboration.

Les Classements :

1 BARGUIL Warren AC LANESTER 56 FRA 03:04:50
2 DAVID Nicolas COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA à 11’’
3 DE SOUZA Christopher VC ROUEN 76 FRA à 14’’
4 TULIK Angelo VENDEE U FRA à 18"
5 ELISSONDE Kenny CC Etupes FRA à 25"
6 DELALOT Romain CC Nogent S/Oise FRA à 36"
7 PIQUET Alban VS CHARTRAIN FRA à 50"
8 REZA Kévin VENDEE U FRA à 50"
9 TAILLEFER Florian VC ROUEN 76 FRA à 50"
10 DEMARE Arnaud CC Nogent S/Oise FRA à 50"
11 TORTELIER Etienne SOJASUN ACNC FRA à 50"
12 RIGOULAY Johann TEAM VERANDA RIDEAU FRA à 89"
13 TURGIS Jimmy CC Nogent S/Oise FRA à 50"
14 TALLONNEAU Gwanaël AS MARCOUSSIS FRA à 1’03"
15 JARRIER Benoît TEAM VERANDA RIDEAU FRA à 1’07"
16 SANTY Quentin CC Nogent S/Oise FRA à 1’10"
17 CHOPIN David HENNEBONT CYCLISME FRA à 1’13"
18 CARRE Jean-Simon USSAPB FRA à 1’16"
19 HUCHE Thibault VC ROUEN 76 FRA à 1’20"
20 HAVE Quentin USSAPB FRA à 1’26"
21 GOUEDARD Simon VC PAYS DE LORIENT FRA à 1’30"
22 PETIT Adrien CC Nogent S/Oise FRA à 2’13"
23 JONES Matthew CVOC FOUGERAIS GBR
24 DE GROOTE Simon ESG DOUAI FRA
25 RENAULT Maxime SOJASUN ACNC FRA
26 LE MONTAGNER Maxime COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
27 GRATIOT Alexandre CC Nogent S/Oise FRA
28 SIMON Gwenaël BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
29 BIHEL César CMA 93 BIG MAT FRA
30 LEMPERRIERE Jocelyn AS MARCOUSSIS FRA
31 PENLOUP Anthony TEAM VERANDA RIDEAU FRA
32 SAUX Anthony COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
33 LOUYEST Edouard SOJASUN ACNC FRA
34 LEBARS Eric BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
35 MAURELET Flavien USSAPB FRA
36 YSSAAD Medhi VC ROUEN 76 FRA
37 HEBERT Alexandre VC AVRANCHES FRA
38 MORICE Julien VENDEE U FRA
39 JEGOU Julien COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
40 JUBAN William VC COURNON AUBERGNE FRA
41 SEIGNEUR Fabrice SOJASUN ACNC FRA
42 JEANNES Thibault BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
43 SADOUDI Kévin AC LANESTER 56 FRA
44 DANIEL Maxime SOJASUN ACNC FRA
45 MOREL Jérémy VC EVREUX FRA
46 FONSECA Amindo COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
47 GOUGEARD Florent USSAPB FRA
48 COURTEILLE Arnaud TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
49 SALLES Florian VC EVREUX FRA
50 LE PRUNENNEC David VC AVRANCHES FRA
51 POULIZAC Ronan UC BRIOCHINE FRA
52 COPELAND Tom BREST IROISE CYCL, 2000 GBR
53 CLOAREC Mathieu UC BRIOCHINE FRA
54 TEGUEL Erwan TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
55 PECHEUL Baptiste SOJASUN ACNC FRA
56 VALOMET Pierrick JSAC VALLEE DE LA S FRA
57 VIGNES Anthony TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
58 MERRIEN Jérémy TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
59 BOUTVILLE David VC ROUEN 76 FRA
60 CHAN TSIN Romain VS CHARTRAIN FRA

Le palmarès de la Saint-Laurent Espoirs à Montpinchon.

1996 FULLARD Jacques AFRIQUE DU SUD AV ANGERS
1997 JOURDAN Cédric VC ROUBAIX
1998 PENCOLE Franck VC SAINT QUENTIN
1999 KRISTSOV Yuri UKRAINE NANTES CYCLISTE 44
2000 OLEJNICK Mickaël POLOGNE
2001 BERGES Stéphane AC BRESSUIRES
2002 BERTHOU Eric GS JEAN FLOCH
2003 NAIBO Carl AC BRESSUIRES
2004 MOINARD Amaël COFIDIS
2005 JEANDESBOZ Fabrice COTES D’ARMOR MAITRE JACQUES
2006 LARPE Mickaël DEUX SEVRES CYCLISME
2007 GUYOT Yann COTES D’ARMOR
2008 TAILLEFER Fabien USSAPB
2009 CHAUDOY Romain CC NOGENT
2010 BARGUIL Warren AC LANESTER 56

Samedi 7 Août 2010 : Montpinchon, de « Monte Pincio », l’une des sept collines de Rome, domine de ses 145 mètres, le canton de Cerisy-la-Salle, en plein cœur du bocage normand. Peu d’événements cyclistes offrent un programme aussi complet que la “Saint-Laurent” à Montpinchon, qui voit se succéder trois épreuves amateurs nationales en seulement quatre jours :

- Samedi 7 Août : épreuve réservée aux espoirs, 9 tours, 123 km, départ à 14h30
- Dimanche 8 Août : épreuve réservée aux juniors, 8 tours, 109,6 km, départ à 14h30
- Mardi 10 Août : épreuve réservée aux élites, 10 tours, 137 km, départ à 13h45

Le circuit, long de 13,7 km, dessiné par l’enfant du pays, Thierry Marie, à l’occasion des championnats de l’Avenir en 1998, très sélectif, se termine par l’ascension du célèbre « Mur de Montpinchon », long de 1 km pour un dénivelé de plus de 50 mètres. Organisées par le comité cycliste Saint-Laurent, présidé par Annie Cailloux, épouse de Joël, maire de Montpinchon, les épreuves sont contrôlées par l’Avant-garde de la Haye-du-Puits et la présidente du comité départemental FFC de la Manche, Nicole Delarue.

Un plateau de haute qualité.

Il ne fait pas mystère que la Saint-Laurent est souvent un tremplin vers le cyclisme professionnel et que les directeurs sportifs y viennent en repérage. En 2009, l’épreuve des espoirs a été dominée par le CC Nogent-sur-Oise, Arnaud Molmy ayant offert la victoire à son équipier Romain Chaudoy. Dirigée, comme l’an passé, par Charlie Leconte, l’équipe picarde ne s’est pas déplacée pour faire figure. Arnaud Demare, Jimmy Turgis, Quentin Santy, Adrien Petit, Romain Delalot, Alexandre Gratiot, Alexis Bodiot, Flavien Dassonville et Clément Penven sont bien décidés à imposer, une nouvelle fois, les couleurs de leur club au sommet du Mur. Les nogentais doivent cependant se méfier car la concurrence est vive. Le CC Etupes avec Kenny Elissonde et Boris Zimine, le Team Big Mat 93 avec César Bihel et Romain Bacon, les Côtes d’Armor avec Amindo Fonseca, l’ESEG Douai avec Simon-Pierre De Groote, le Team Sojasun avec Edouard Louyest, le Team U Nantes Atlantique avec Arnaud Courteille et Willy Roseau, le VC Rouen avec Christopher De Souza, Florian Taillefer et Aurélien Thilloy, le Team Vendée U avec Kévin Reza et Julien Morice, ne laisseront pas passer l’occasion de faire oublier la domination des petits gars de Nogent, l’an passé. Ne doutons pas que les nombreux observateurs présents ne profitent de la Saint-Laurent pour affiner les sélections et reconnaître le parcours des championnats de France de l’Avenir, réservés aux cadets, juniors et espoirs, qui se dérouleront, du 19 au 22 Août, à Brécey, situé à quarante-cinq kilomètres.

Un troisième tour crucial.

Cent vingt-deux coureurs prennent le départ donné à 14h38 par Annie Cailloux, devant la mairie de Montpinchon. Les dernières goûtes de pluie de la matinée dévoilent un ciel nuageux, parfois ensoleillé, des températures voisines des 20°C et un vent d’ouest à 15 km/h. Le premier tour est bouclé en dix-sept minutes à plus de 48 km/h de moyenne. Benoît Jarrier (Vérandas Rideau) étire le peloton au deuxième ravito. Les grandes manœuvres prennent naissance au troisième tour. Douze coureurs parmi lesquels figurent Romain Bacon (Big Mat 93), Kévin Reza (Vendée U) et Willy Roseau (UCNA) sont rapidement repris. Dans l’ascension du Mur, cinq coureurs prennent l’initiative : Adrien Petit (CCNO), Nicolas David (Côtes d’Armor), Anthony Vignès (UCNA), Jérémie Souton (Vendée U) et Warren Barguil (AC Lanester). Le quintette est rejoint, à l’entame du tour suivant, par : Emmanuel Keo (Sojasun), David Chopin (Hennebont Cyclisme), Gwanaël Tallonneau (AS Marcoussis), Christopher De Souza (VC Rouen), Quentin Have (USSAPB), Erwan Téguel (UCNA), Simon Gouédard (VC Pays de Lorient) et Angelo Tulik (Vendée U).

Les grands clubs sont présents dans l’échappée qui est à prendre très au sérieux.

L’écart se creuse rapidement pour atteindre quarante-quatre secondes au cinquième passage sur la ligne. L’entente est de mise dans le groupe de tête. Ça tourne et ça roule dans l’huile. Les présences de Warren Barguil, champion de France juniors 2009, d’Adrien Petit, vainqueur de Bordeaux-Saintes, d’Angelo Tulik, vainqueur de Nantes-Segré, de Simon Gouédard, vainqueur de la Melrandaise, d’Erwan Téguel, vainqueur d’étape à la Ronde Finistérienne, de Nicolas David, vainqueur de la St Laurent juniors en 2006 et de David Chopin, ancien vainqueur de Manche-Océan, soulignent la qualité de ce groupe. Le peloton s’est scindé en deux.

L’écart entre les treize et le premier peloton se stabilise autour de la minute.

Jérémie Souton (Vendée U), qui a brillé sur le Circuit des Vignes et le Tour des vins du Haut Poitou, et Emmanuel Keo (Sojasun), troisième au général du Tour d’Eure et Loire, lâchent prise au septième tour. Le circuit use les organismes. L’écart est légèrement supérieur à la minute. Les voitures d’équipes présentes dans l’échappée s’intercalent entre peloton et fuyards. Charlie Leconte donne rapidement quelques consignes à l’athlétique Adrien Petit. Les oreillettes sont interdites chez les espoirs. Les routes sont étroites. Les directeurs sportifs n’accèdent pas facilement à leurs coureurs. David Chopin (Hennebont Cyclisme) saute au huitième tour. Le groupe de tête ne compte plus que dix éléments.

La grande explication prend forme dans l’antépénultième ascension du Mur.

Dès le bas de la côte, trois hommes se dégagent : Nicolas David (Côtes d’Armor), Warren Barguil (AC Lanester) et Angelo Tulik (Vendée U). Six coureurs suivent à une poignée de secondes. Anthony Vignes (UCNA) ne soutient pas l’allure et passe par la fenêtre. Le Champion de Normandie, Christopher de Souza (VC Rouen) place une accélération décisive, à cent mètres du sommet, plante ses cinq compagnons et rentre, en deux coups de cuillère à pot, sur le trio de tête. Dans le dernier tour, le quatuor maintient les poursuivants à distance. Qui de l’impressionnant Christopher de Souza, du rapide Angelo Tulik, de l’ex-champion de France Juniors Warren Barguil ou de l’ancien vainqueur de la St Laurent Juniors Nicolas David va décrocher la timbale. Messieurs, faites vos jeux.

Warren Barguil de l’AC Lanester s’impose en costaud.

Au pied du Mur, une attaque d’Angelo Tulik est prise en charge par Warren Barguil. Un peu plus d’un kilomètre sépare les quatre prétendants du Saint Graal. Bien que Nicolas David soit bien calé dans sa roue, Warren Barguil place une mine et prend trente mètres. On se regarde. On s’observe. On ne réagit pas à l’attaque de Warren. Cinquante mètres. Warren a mis la plaque. Deux cent mètres. Le public applaudit la victoire du prometteur Warren Barguil qui confirme, en pointant les liserés bleu, blanc et rouge sur ses manches, son titre de champion de France juniors, acquis il y a un an, à Vendôme. Nicolas David des Côtes d’Armor offre aux bretons le doublé, en prenant la deuxième place. Christopher De Souza du VC Rouen monte sur la troisième marche du podium, Angelo Tulik termine au pied de celui-ci. Kenny Elissonde du CC Etupes prend la cinquième place, auteur d’un final époustouflant. Le premier nogentais, Romain Delalot termine à la sixième place. Arnaud Demare, dixième, Jimmy Turgis, treizième, Quentin Santy, seizième et Adrien Petit, vingt-deuxième permettent au CC Nogent-sur-Oise de remporter le classement par équipes. Pierre-Simon De Groote de l’ESEG Douai termine vingt-quatrième.

Commentaires d’après-course.

Warren Barguil de l’AC Lanester, vainqueur de la Saint Laurent Espoirs à Montpinchon : «  Donc pour résumer la course, deux premiers tours super rapides et depuis que je fait des courses à étapes, j’ai du mal au début. Puis plusieurs groupes partent dont un gros à un moment, sans moi, c’est là qu’un de mes collègues de club me demande si je suis bien. Je lui réponds oui. Il a donc roulé pour tout ramener. Je le remercie au passage. Puis 3 km plus loin, on sort à 4 avant la bosse avec Adrien Petit, Nicolas David et un autre...On se fait rejoindre par une dizaine de coureurs. Là je sais que la course est pliée mais l’écart ne grandit pas. J’appuie mes relais mais d’autres coureurs préfèrent juste passer leur vélo… c’est inadmissible quand il n’y a que 50 secondes… Au fil des tours les coureurs sautent puis quelques accélérations d’autres coureurs, dont une ou j’ai failli me faire piéger, car il y avait une cassure mais j’ai fait l’effort....A 1 tour de l’arrivée, on sort Nico, Angelo et moi. Je fais toute la bosse à fond. On fait l’écart, mais un coureur tente de rentrer… c’est De Souza. Je ne voulais pas qu’il rentre, mais il a quand même réussi. Dans le dernier tour, j’ai parlé avec Nico. Je lui ai dit : j’attaque dans la bosse et c’est pas a toi de faire l’effort (entre bretons). Notre combine aurais pu plus lui profiter si ils étaient venus me chercher mais ils hésitent…Quand j’attaque j’ai attendu qu’il tourne la tête, pour voir si j’attaquais et dès qu’ils l’ont retournée, j’ai attaqué tout de suite, j’ai fait le trou et dans ma tête, je voulais gagner absolument. Mon père était au 400m pour me dire de ne rien lâcher et puis la délivrance… Je gagne enfin une grande course après avoir fait beaucoup de places. J’y arrive enfin. Puis pas devant n’importe qui… devant Nico que je remercie maintenant, et à moi de lui rendre la pareille. Pour ce qui est de ma saison, j’ai pas pu faire un bel hiver car je n’avais pas d’horaires aménagés. Du coup en début de saison, j’ai été beaucoup critiqué car je ne marchais pas. Puis après Redon-Redon où je fais 10, tout est allé mieux. J’ai fait 5 sur la dernière étape de l’Essor puis les résultats sont venus avec des places de 4 sur les élites, 3 au championnat de Bretagne, 4 à une étape du KBE. Maintenant je pense avoir pris la caisse, et j’aimerais bien gagné le France. En tout cas, je me prépare. Mais il y a aussi Paris-Tours. La saison n’est pas finie. »

Adrien Petit du CC Nogent-sur-Oise, vingt-deuxième et l’un des principaux animateurs de la course : «  Je me suis retrouvé devant mais j’étais loin d’être le plus a l’aise sur ce parcours exigent. C’était relativement dur au moment où la victoire était entrain de se jouer, car tout le monde est au courant que je ne suis pas un grand grimpeur et surtout dans une échappée où Warren, Angelo Tulik et De Souza étaient sur leur terrain fétiche. Pour ce qui est de Cofidis, ça approche à grand pas et je suis impatient de pouvoir porter ce maillot, sur de magnifiques courses et montrer de quoi je suis capable pour me permettre de, je l’espère, signer un contrat ! »

Christopher De Souza du VC Rouen, troisième : « Donc la bonne échappée s’est décidée a 5 tours de l’arrivée. Un groupe d’une dizaine de coureurs ! On a pris rapidement 30 à 40 secondes. Le groupe d’échappés s’est recassé avec 4 coureurs en tète au dernier tour , plusieurs attaques ont eu lieu. Warren attaque au kilomètre et prend un peu d’avance ce qui lui permettras de gagner. Un circuit très difficile que j’aime beaucoup. Très sélectif. Le point de ma saison : 5 victoires dont le championnat de Normandie, de nombreuses places mais j’ai aussi beaucoup appris du métier du vélo grâce à mes capitaines de route, Frank Vermeulen, Tony Cavet et aussi de mon directeur sportif et entraineur, Jean-Philippe Yon. »

Jimmy Turgis du CC Nogent-sur-Oise, treizième : « J’ai essayé d’être le plus attentif en début de course, mais les sensations n’étaient pas aux mieux. L’échappée est donc partie sans moi mais avec Adrien Petit, mon coéquipier. Avec lui des hommes me paraissaient déjà très fort tel que Warren Barguil, ou encore le francilien Gwenaël Tallonneau. Par la suite j’ai géré du mieux possible, je suis sorti en contre, les sensations revenaient aux fils des tours. Sur la fin je pense que j’ai mal géré le final, nous n’avons pas profité de notre supériorité numérique au sein du contre. C’est dommage car les résultats individuels et collectifs auraient pu être meilleurs.
Je félicite Warren qui a fait une très grande course et qui arrive, une nouvelle fois, en très grande forme avant les championnats. »

Arnaud Demare du CC Nogent-sur-Oise, dixième : «  Pour la course, je n’étais pas bien jusqu’à 2 tours de l’arrivée, après le stage de Bernard je manquais beaucoup de fraicheur, et le circuit étant toujours en prise on ne pouvait jamais récupérer !
Il reste de beaux objectifs d’ici la fin de saison, il faut rester motivé jusqu’au bout, et le stage va commencer à payer une fois que j’aurais récupéré ! »

Bravo à tous. Nous remercions particulièrement Annie Delarue pour son aimable et précieuse collaboration.

Les Classements :

1 BARGUIL Warren AC LANESTER 56 FRA 03:04:50
2 DAVID Nicolas COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA à 11’’
3 DE SOUZA Christopher VC ROUEN 76 FRA à 14’’
4 TULIK Angelo VENDEE U FRA à 18"
5 ELISSONDE Kenny CC Etupes FRA à 25"
6 DELALOT Romain CC Nogent S/Oise FRA à 36"
7 PIQUET Alban VS CHARTRAIN FRA à 50"
8 REZA Kévin VENDEE U FRA à 50"
9 TAILLEFER Florian VC ROUEN 76 FRA à 50"
10 DEMARE Arnaud CC Nogent S/Oise FRA à 50"
11 TORTELIER Etienne SOJASUN ACNC FRA à 50"
12 RIGOULAY Johann TEAM VERANDA RIDEAU FRA à 89"
13 TURGIS Jimmy CC Nogent S/Oise FRA à 50"
14 TALLONNEAU Gwanaël AS MARCOUSSIS FRA à 1’03"
15 JARRIER Benoît TEAM VERANDA RIDEAU FRA à 1’07"
16 SANTY Quentin CC Nogent S/Oise FRA à 1’10"
17 CHOPIN David HENNEBONT CYCLISME FRA à 1’13"
18 CARRE Jean-Simon USSAPB FRA à 1’16"
19 HUCHE Thibault VC ROUEN 76 FRA à 1’20"
20 HAVE Quentin USSAPB FRA à 1’26"
21 GOUEDARD Simon VC PAYS DE LORIENT FRA à 1’30"
22 PETIT Adrien CC Nogent S/Oise FRA à 2’13"
23 JONES Matthew CVOC FOUGERAIS GBR
24 DE GROOTE Simon ESG DOUAI FRA
25 RENAULT Maxime SOJASUN ACNC FRA
26 LE MONTAGNER Maxime COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
27 GRATIOT Alexandre CC Nogent S/Oise FRA
28 SIMON Gwenaël BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
29 BIHEL César CMA 93 BIG MAT FRA
30 LEMPERRIERE Jocelyn AS MARCOUSSIS FRA
31 PENLOUP Anthony TEAM VERANDA RIDEAU FRA
32 SAUX Anthony COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
33 LOUYEST Edouard SOJASUN ACNC FRA
34 LEBARS Eric BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
35 MAURELET Flavien USSAPB FRA
36 YSSAAD Medhi VC ROUEN 76 FRA
37 HEBERT Alexandre VC AVRANCHES FRA
38 MORICE Julien VENDEE U FRA
39 JEGOU Julien COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
40 JUBAN William VC COURNON AUBERGNE FRA
41 SEIGNEUR Fabrice SOJASUN ACNC FRA
42 JEANNES Thibault BREST IROISE CYCL, 2000 FRA
43 SADOUDI Kévin AC LANESTER 56 FRA
44 DANIEL Maxime SOJASUN ACNC FRA
45 MOREL Jérémy VC EVREUX FRA
46 FONSECA Amindo COTES D’ARMOR MARIE MORIN FRA
47 GOUGEARD Florent USSAPB FRA
48 COURTEILLE Arnaud TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
49 SALLES Florian VC EVREUX FRA
50 LE PRUNENNEC David VC AVRANCHES FRA
51 POULIZAC Ronan UC BRIOCHINE FRA
52 COPELAND Tom BREST IROISE CYCL, 2000 GBR
53 CLOAREC Mathieu UC BRIOCHINE FRA
54 TEGUEL Erwan TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
55 PECHEUL Baptiste SOJASUN ACNC FRA
56 VALOMET Pierrick JSAC VALLEE DE LA S FRA
57 VIGNES Anthony TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
58 MERRIEN Jérémy TEAM U NANTES ATLANTIQUES FRA
59 BOUTVILLE David VC ROUEN 76 FRA
60 CHAN TSIN Romain VS CHARTRAIN FRA

Le palmarès de la Saint-Laurent Espoirs à Montpinchon.

1996 FULLARD Jacques AFRIQUE DU SUD AV ANGERS
1997 JOURDAN Cédric VC ROUBAIX
1998 PENCOLE Franck VC SAINT QUENTIN
1999 KRISTSOV Yuri UKRAINE NANTES CYCLISTE 44
2000 OLEJNICK Mickaël POLOGNE
2001 BERGES Stéphane AC BRESSUIRES
2002 BERTHOU Eric GS JEAN FLOCH
2003 NAIBO Carl AC BRESSUIRES
2004 MOINARD Amaël COFIDIS
2005 JEANDESBOZ Fabrice COTES D’ARMOR MAITRE JACQUES
2006 LARPE Mickaël DEUX SEVRES CYCLISME
2007 GUYOT Yann COTES D’ARMOR
2008 TAILLEFER Fabien USSAPB
2009 CHAUDOY Romain CC NOGENT
2010 BARGUIL Warren AC LANESTER 56


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais