Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Les 4 Jours de Dunkerque à Béthune


Rendez-vous le 8 Mai à Béthune


Jean-Marc Hecquet

En attendant la présentation officielle du 19 avril prochain au Kursaal de Dunkerque, le Président Jean Bodart et son fidèle Joel Huysman sont venus à Béthune répondant à l‘invitation des élus locaux dont Stéphane Saint-André Maire de Béthune et Olivier Guacquerre l’adjoint aux sports.

Cette fois, c’est sur, les 4 Jours de Dunkerque passeront bien par Béthune. Un grand moment avant les autres grands rendez-vous à venir comme les Championnats de France sur route à Saint-Amand-les-Eaux du 21 au 24 juin prochain ou le passage de la Grande Boucle le 3 Juillet pour un Orchies-Boulogne très attendu. Le parcours ne sera dévoilé que dans quelques semaines, mais on sait d’ores et déjà que la cinquième et dernière étape reliera Béthune à Dunkerque, la cité de Jean Bart. Ce n’est pas une première pour les béthunois qui avaient déjà connu un départ en 1991. Mais c’est une réconciliation entre le monde du cyclisme et la Ville de Béthune qui, depuis 2009, multiplie les événements dédiés aux deux roues. "Ce départ est une nouvelle expérience" se félicite Olivier Gacquerre l‘adjoint aux Sports. "Ce sera un jour férié et puis les coureurs vont dormir sur place donc on va en faire profiter les commerces béthunois". Chose qui avait été reprochée à la municipalité en 2009, lorsque Béthune n’avait été « que « Ville d’arrivée pour l‘étape pourtant populaire reliant Blériot-Plage à la cité de Buridan.

Jean Luc Vandenbroucke et Cyril Saugrain pour un vernissage

Dernièrement, en présence de Jean Luc Vandenbroucke, Cyril Saugrain, René Pelcat et d’autres invités amis du vélo, Jean Bodart présenta la journée du 8 Mai. « En ce jour de célébration de l’armistice du 8 Mai, la ville de Béthune sera la capitale du cyclisme au départ de la cinquième étape à destination de Dunkerque ». Et pour officialiser la convention, le gratin du cyclisme s’était donné rendez-vous dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville. Pour Jean Luc Vandenbroucke, lauréat de l’épreuve, l’événement sera populaire : « Votre région est exemplaire en matière de popularité autour du vélo. Vous n’avez pas grand-chose à nous enviez sur nos organisations belges ». Quant à l‘organisateur, Jean Bodart est bien la question de démontrer « qu’il n’ y a pas qu’en Belgique que l’on peut voir du monde la semaine sur les courses cyclistes ». Et les élus béthunois ont bien l‘intention de le prouver. Au micro de Francis Avenel, Cyril Saugrain évoqua ses bons passés sur les 4 Jours, tout comme Jean Luc Vandenbroucke. Le champion belge remportant l’épreuve en 1980 et 1985 et à la fois plusieurs étapes, la 4ème en 1980, le prologue en 1981,1982 et 1985.

Les béthunois attendent Voeckler et les autres

Le mardi 8 Mai devrait donc être un jour de fête dans la cité de Buridan. Des 7h00, les premiers chapiteaux qui devraient être au nombre de 28, seront installés sur la Grand’Place aux pieds du beffroi. Des chapiteaux destinés à accueillir les équipes professionnelles, mais aussi les espaces partenaires et VIP. Installation de la signalétique par les bénévoles de Pascal Mercier, de la ligne de départ, il faudra se lever tôt pour faire de cette fête sportive un événement populaire : « C’est à partir de 9h30 que les animations devraient commencer » expliqua Jean Bodart. Dès l’ouverture du village groupe de musique, géants, groupes folkloriques animeront le centre ville : « Il faut que la Grand’Place devienne l’épicentre de la journée ». Et nul doute que les passionnés du deux roues et curieux répondront présents.

Entre la parade de la « Garde républicaine » motorisée, le défilé de la caravane publicitaire ou encore la présentation des équipes sur podium par Daniel Mangeas. Il y en aura pour tous les goûts : « Et pour les plus assidus, il sera possible de demander des autographes ou de faire des photos avec les rois de la route comme Thomas Voeckler qui aura encore la primeur de ces dames » s’amuse t-on à préciser du coté de la Mairie. Bref, pas le temps de s’ennuyer en attendant le départ qui aura lieu à 12h30. Après un tour à allure « touriste » au tour de la Grand’Place, il sera ensuite question d’une boucle en ville avant de prendre le départ réél du coté du Port de Plaisance : « C’est un bon coup de projecteur pour la ville. De plus et pour la première fois, l‘ensemble des étapes seront retransmises en direct par la télévision avec une présentation de 10mn sur Béthune juste avant la prise d’antenne », on en salive déjà.

 

En attendant la présentation officielle du 19 avril prochain au Kursaal de Dunkerque, le Président Jean Bodart et son fidèle Joel Huysman sont venus à Béthune répondant à l‘invitation des élus locaux dont Stéphane Saint-André Maire de Béthune et Olivier Guacquerre l’adjoint aux sports.

Cette fois, c’est sur, les 4 Jours de Dunkerque passeront bien par Béthune. Un grand moment avant les autres grands rendez-vous à venir comme les Championnats de France sur route à Saint-Amand-les-Eaux du 21 au 24 juin prochain ou le passage de la Grande Boucle le 3 Juillet pour un Orchies-Boulogne très attendu. Le parcours ne sera dévoilé que dans quelques semaines, mais on sait d’ores et déjà que la cinquième et dernière étape reliera Béthune à Dunkerque, la cité de Jean Bart. Ce n’est pas une première pour les béthunois qui avaient déjà connu un départ en 1991. Mais c’est une réconciliation entre le monde du cyclisme et la Ville de Béthune qui, depuis 2009, multiplie les événements dédiés aux deux roues. "Ce départ est une nouvelle expérience" se félicite Olivier Gacquerre l‘adjoint aux Sports. "Ce sera un jour férié et puis les coureurs vont dormir sur place donc on va en faire profiter les commerces béthunois". Chose qui avait été reprochée à la municipalité en 2009, lorsque Béthune n’avait été « que « Ville d’arrivée pour l‘étape pourtant populaire reliant Blériot-Plage à la cité de Buridan.

Jean Luc Vandenbroucke et Cyril Saugrain pour un vernissage

Dernièrement, en présence de Jean Luc Vandenbroucke, Cyril Saugrain, René Pelcat et d’autres invités amis du vélo, Jean Bodart présenta la journée du 8 Mai. « En ce jour de célébration de l’armistice du 8 Mai, la ville de Béthune sera la capitale du cyclisme au départ de la cinquième étape à destination de Dunkerque ». Et pour officialiser la convention, le gratin du cyclisme s’était donné rendez-vous dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville. Pour Jean Luc Vandenbroucke, lauréat de l’épreuve, l’événement sera populaire : « Votre région est exemplaire en matière de popularité autour du vélo. Vous n’avez pas grand-chose à nous enviez sur nos organisations belges ». Quant à l‘organisateur, Jean Bodart est bien la question de démontrer « qu’il n’ y a pas qu’en Belgique que l’on peut voir du monde la semaine sur les courses cyclistes ». Et les élus béthunois ont bien l‘intention de le prouver. Au micro de Francis Avenel, Cyril Saugrain évoqua ses bons passés sur les 4 Jours, tout comme Jean Luc Vandenbroucke. Le champion belge remportant l’épreuve en 1980 et 1985 et à la fois plusieurs étapes, la 4ème en 1980, le prologue en 1981,1982 et 1985.

Les béthunois attendent Voeckler et les autres

Le mardi 8 Mai devrait donc être un jour de fête dans la cité de Buridan. Des 7h00, les premiers chapiteaux qui devraient être au nombre de 28, seront installés sur la Grand’Place aux pieds du beffroi. Des chapiteaux destinés à accueillir les équipes professionnelles, mais aussi les espaces partenaires et VIP. Installation de la signalétique par les bénévoles de Pascal Mercier, de la ligne de départ, il faudra se lever tôt pour faire de cette fête sportive un événement populaire : « C’est à partir de 9h30 que les animations devraient commencer » expliqua Jean Bodart. Dès l’ouverture du village groupe de musique, géants, groupes folkloriques animeront le centre ville : « Il faut que la Grand’Place devienne l’épicentre de la journée ». Et nul doute que les passionnés du deux roues et curieux répondront présents.

Entre la parade de la « Garde républicaine » motorisée, le défilé de la caravane publicitaire ou encore la présentation des équipes sur podium par Daniel Mangeas. Il y en aura pour tous les goûts : « Et pour les plus assidus, il sera possible de demander des autographes ou de faire des photos avec les rois de la route comme Thomas Voeckler qui aura encore la primeur de ces dames » s’amuse t-on à préciser du coté de la Mairie. Bref, pas le temps de s’ennuyer en attendant le départ qui aura lieu à 12h30. Après un tour à allure « touriste » au tour de la Grand’Place, il sera ensuite question d’une boucle en ville avant de prendre le départ réél du coté du Port de Plaisance : « C’est un bon coup de projecteur pour la ville. De plus et pour la première fois, l‘ensemble des étapes seront retransmises en direct par la télévision avec une présentation de 10mn sur Béthune juste avant la prise d’antenne », on en salive déjà.

 


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais