Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Présentation de Paris-Arras


Tout est prêt pour du grand spectacle


.

Nous avions été parmi les premiers à l’annoncer, la classique Paris – Arras a fait sa réapparition au calendrier après une dernière édition remportée par Pierre Devise en.... 1959.

Beaucoup de ceux qui avaient fêté l’anniversaire de l’Arras Vélo Club en décembre dernier s’étaient donnés rendez-vous dans les locaux de l’EPDEF afin de découvrir la version moderne de l’épreuve et ce à quelques coups de pédales de la longue et belle ligne droite qui servira d’arrivée à la 29e édition après 175,600 km de course. En 1923 la première édition avait été organisée afin de fêter la naissance du vélodrome des Rosatis et Jacques Hillarion y avait vaincu dans un sprint à 7 alors que le peloton de 102 coureurs était parti de Saint-Denis pour Chantilly, Saint-Just, Amiens, Doullens soit la première partie des Paris – Roubaix de l’époque. 

Monsieur Laurent Duporge, Président du CA de l’EPDEF (Etablissement Public de l’enfance et Famille) et Conseiller Général rappela sa joie d’accueillir une course cycliste « ce sera jour de fête pour nos enfants, en leur faisant plaisir les coureurs du Paris – Arras leur inculqueront les valeurs fondamentales du sport et du cyclisme en particulier, des valeurs que nous devons transmettre à notre jeunesse ». Il souligna aussi la difficulté d’organiser une épreuve cycliste mais répéta que ses équipes étaient à l’entière disposition des organisateurs « vous êtes ici chez vous ».

Philippe Rassez, Président de l’Arras Vélo-Club rappela ensuite la genèse de la renaissance de l’épreuve. « On fêtait les 50 du club et les 50 ans de la non parution de la course » et à l’occasion d’un discours Monsieur le Sénateur-Maire déclara qu’il pensait relever le défi.
Jean-Luc Masson, Président de CSO (Clovis Sport Organisation) a entendu ces discours. Il a déjà sa petite idée comme tout bon organisateur. Quand il apprend que Chauny renonce à la classique il propose Paris Arras afin de conserver la date. Il n’y a pas de temps à perdre. Ce jour le pari est gagné. Tout est prêt et il peut être maintenant fier d’être aux côtés de partenaires de qualité.

Denis Gond, Secrétaire de CSO énumère en suite quelques chiffres prouvant que le dossier est bien « ficelé ». Deux régions traversées, 4 départements, 13 communes dans l’Oise, 13 dans l’Aisne, 8 dans la Somme, 21 dans le Pas-de-Calais, 49 gendarmes, 24 motos civiles, 280 signaleurs, 34 policiers à Arras, 2 ambulances, 1 médecin, 7 véhicules VIP, 1 hélicoptère, 5 véhicules pour les arbitres.... Il détailla ensuite le parcours signalant les points chauds de l’auberge de Villequier, de Vermand, de Moislans avant de céder la parole à Gervais Lebas secrétaire de l’Arras Vélo-Club qui présenta le parcours dans le Pas-de-Calais, « l’entrée dans notre département sera matérialisée par l’arche gonflable du Conseil Général à Ytres puis un point chaud sera disputé devant la maison Coluche à Beaurains ». Dans cette commune, qui évoque bien des souvenirs cyclistes, au premier rang desquels il faut noter les Soissons - Beaurains déjà organisés par CSO, les coureurs de l’édition entreront sur le circuit final qui passe par Agny, Achicourt et Dainville. Après le dernier et cinquième point chaud sur la ligne d’arrivée il ne restera plus que la boucle finale de 15,800 km qui passera par le Boulevard Crespel où l’Arrageois (il fut durant ses deux années cadets à l’Arras Vélo-Club) Adien Petit avait remporté la dernière étape de la Boucle de l’Artois.

Des invités de prestige accompagneront l’épreuve, on peut déjà retenir les noms des deux boxeurs Jérôme Thomas et Anthony Arimani mais aussi Miss Artois aux côtés des anciens vainqueurs Gilbert Devise et Gilbert Dourdain.
Pour conclure, ce fut ensuite les élus qui se félicitèrent de cette renaissance, Jean-Paul Payen pour Beaurains, Joël Collet pour Margny-les-Compiegne et enfin Jean-Marie Vanlerenberghe Sénateur-Maire d’Arras qui ne manqua pas de rappeler qu’il est amateur de cyclisme régional depuis son plus jeune âge. Se tournant vers Jean-Luc Masson et son équipe de CSO il affirmait que cette renaissance allait perdurer dans le temps « c’est grâce à vous, et non pas grâce au Maire que l’on va avoir un beau vainqueur à Arras le 23 mai prochain ».

Quelques équipes présentes à ce jour :
Sainte-Austrberthe Pavilly - VC Rouen - CC Nogent-sur-Oise (avec l’Arrageois Adrien Petit)
Evreux - Aubervilliers - Eseg Douai (avec l’Arrageois Geoffrey Venel) - Dunkerque -
Villeneuve-Saint-Germain - Corbeil - Cambrai - EC Raismes Petite-Fôret

Palmarès de Paris Arras
1923 : Hillarion 1924 : Debaets 1925 : Ch Pélissier 1926 ; Demuysere
1927 : Declercq J 1929 : Vanderhaegen 1931 : Speicher 1932 : Krauss
1933 : Weiss 1934 : Lauk 1935 : Christiaens 1936 : Declercb B
1937 : Van Houtte 1945 : Déprez 1946 : Marcelak 1947 : Lauk
1948 : Moronval 1949 : Marsy 1950 : Vandomme 1951 : Thaurin
1952 : Léocat 1953 : Ménage 1954 : Bertolotti 1955 : Blin
1956 : Dourdin 1957 : Klabinski 1958 : Gaudrillet 1959 : Devise

Nous avions été parmi les premiers à l’annoncer, la classique Paris – Arras a fait sa réapparition au calendrier après une dernière édition remportée par Pierre Devise en.... 1959.

Beaucoup de ceux qui avaient fêté l’anniversaire de l’Arras Vélo Club en décembre dernier s’étaient donnés rendez-vous dans les locaux de l’EPDEF afin de découvrir la version moderne de l’épreuve et ce à quelques coups de pédales de la longue et belle ligne droite qui servira d’arrivée à la 29e édition après 175,600 km de course. En 1923 la première édition avait été organisée afin de fêter la naissance du vélodrome des Rosatis et Jacques Hillarion y avait vaincu dans un sprint à 7 alors que le peloton de 102 coureurs était parti de Saint-Denis pour Chantilly, Saint-Just, Amiens, Doullens soit la première partie des Paris – Roubaix de l’époque. 

Monsieur Laurent Duporge, Président du CA de l’EPDEF (Etablissement Public de l’enfance et Famille) et Conseiller Général rappela sa joie d’accueillir une course cycliste « ce sera jour de fête pour nos enfants, en leur faisant plaisir les coureurs du Paris – Arras leur inculqueront les valeurs fondamentales du sport et du cyclisme en particulier, des valeurs que nous devons transmettre à notre jeunesse ». Il souligna aussi la difficulté d’organiser une épreuve cycliste mais répéta que ses équipes étaient à l’entière disposition des organisateurs « vous êtes ici chez vous ».

Philippe Rassez, Président de l’Arras Vélo-Club rappela ensuite la genèse de la renaissance de l’épreuve. « On fêtait les 50 du club et les 50 ans de la non parution de la course » et à l’occasion d’un discours Monsieur le Sénateur-Maire déclara qu’il pensait relever le défi.
Jean-Luc Masson, Président de CSO (Clovis Sport Organisation) a entendu ces discours. Il a déjà sa petite idée comme tout bon organisateur. Quand il apprend que Chauny renonce à la classique il propose Paris Arras afin de conserver la date. Il n’y a pas de temps à perdre. Ce jour le pari est gagné. Tout est prêt et il peut être maintenant fier d’être aux côtés de partenaires de qualité.

Denis Gond, Secrétaire de CSO énumère en suite quelques chiffres prouvant que le dossier est bien « ficelé ». Deux régions traversées, 4 départements, 13 communes dans l’Oise, 13 dans l’Aisne, 8 dans la Somme, 21 dans le Pas-de-Calais, 49 gendarmes, 24 motos civiles, 280 signaleurs, 34 policiers à Arras, 2 ambulances, 1 médecin, 7 véhicules VIP, 1 hélicoptère, 5 véhicules pour les arbitres.... Il détailla ensuite le parcours signalant les points chauds de l’auberge de Villequier, de Vermand, de Moislans avant de céder la parole à Gervais Lebas secrétaire de l’Arras Vélo-Club qui présenta le parcours dans le Pas-de-Calais, « l’entrée dans notre département sera matérialisée par l’arche gonflable du Conseil Général à Ytres puis un point chaud sera disputé devant la maison Coluche à Beaurains ». Dans cette commune, qui évoque bien des souvenirs cyclistes, au premier rang desquels il faut noter les Soissons - Beaurains déjà organisés par CSO, les coureurs de l’édition entreront sur le circuit final qui passe par Agny, Achicourt et Dainville. Après le dernier et cinquième point chaud sur la ligne d’arrivée il ne restera plus que la boucle finale de 15,800 km qui passera par le Boulevard Crespel où l’Arrageois (il fut durant ses deux années cadets à l’Arras Vélo-Club) Adien Petit avait remporté la dernière étape de la Boucle de l’Artois.

Des invités de prestige accompagneront l’épreuve, on peut déjà retenir les noms des deux boxeurs Jérôme Thomas et Anthony Arimani mais aussi Miss Artois aux côtés des anciens vainqueurs Gilbert Devise et Gilbert Dourdain.
Pour conclure, ce fut ensuite les élus qui se félicitèrent de cette renaissance, Jean-Paul Payen pour Beaurains, Joël Collet pour Margny-les-Compiegne et enfin Jean-Marie Vanlerenberghe Sénateur-Maire d’Arras qui ne manqua pas de rappeler qu’il est amateur de cyclisme régional depuis son plus jeune âge. Se tournant vers Jean-Luc Masson et son équipe de CSO il affirmait que cette renaissance allait perdurer dans le temps « c’est grâce à vous, et non pas grâce au Maire que l’on va avoir un beau vainqueur à Arras le 23 mai prochain ».

Quelques équipes présentes à ce jour :
Sainte-Austrberthe Pavilly - VC Rouen - CC Nogent-sur-Oise (avec l’Arrageois Adrien Petit)
Evreux - Aubervilliers - Eseg Douai (avec l’Arrageois Geoffrey Venel) - Dunkerque -
Villeneuve-Saint-Germain - Corbeil - Cambrai - EC Raismes Petite-Fôret

Palmarès de Paris Arras
1923 : Hillarion 1924 : Debaets 1925 : Ch Pélissier 1926 ; Demuysere
1927 : Declercq J 1929 : Vanderhaegen 1931 : Speicher 1932 : Krauss
1933 : Weiss 1934 : Lauk 1935 : Christiaens 1936 : Declercb B
1937 : Van Houtte 1945 : Déprez 1946 : Marcelak 1947 : Lauk
1948 : Moronval 1949 : Marsy 1950 : Vandomme 1951 : Thaurin
1952 : Léocat 1953 : Ménage 1954 : Bertolotti 1955 : Blin
1956 : Dourdin 1957 : Klabinski 1958 : Gaudrillet 1959 : Devise


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais