Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Présentation des courses au soleil 2010


Rentrée sous le soleil du Roussillon


.

Claude Soubielle et ses amis de Roussillon Animations , depuis les années 1980 , ont pris pour bonnes habitudes d’organiser l’ouverture de la saison sur route pour l’élite amateur. C’est ainsi qu’en 1980 est née La Ronde du Canigou remportée par Claude Cecini (VS Hyerois), La Tramontane et les Boucles Catalanes par Christian Gibelin (AVC Nimes ) . Puis , vu l’intérêt porté par les clubs structurés à se préparer au mieux pour les échéances à venir sous le doux soleil du midi , les amis de Roussillon Animations offrirent d’autres épreuves au peloton .

Arnaud Molmy avec le CC Nogent dernier lauréat nordiste des Courses au Soleil
La 31ème édition des "COURSES au SOLEIL" prendra son envol depuis PERPIGNAN, où le rassemblement de départ se tiendra sur la Place de la Victoire, devant l’emblématique Castillet. C’est depuis cette ancienne prison, que sera libéré le peloton des Boucles Catalanes le 6 février prochain. Des Boucles qui voient l’arrivée d’un nouveau tracé pour franchir la frontière au col des Balitres (entre Cerbère et Portbou), avec les paysages féeriques de la côte rocheuse par le bord de mer. Ensuite depuis Llança cap au Sud, avec une importante incursion dans la plaine de l’Ampurdan, à la découverte d’une très belle contrée. Un parcours qui sollicitera l’attention, sur des routes pas toujours plates ni rectilignes, mais belles, pour aboutir au sein de la capitale de la province : GIRONA.
Qui succèdera aux brillants espoirs Jérôme COUSIN de Vendée U (vainqueur 2009) et Evaldas Siskevicius de La Pomme Marseille (vainqueur 2008) ?
Le Circuit Méditerranéen du lendemain prend son envol comme par le passé depuis le centre historique de GIRONA avec comme cadre la célèbre cathédrale et le fleuve tranquille qui la traverse. Une remontée par Fontcoberta, un rapproché par Avinyonet et Llers et ce sera le traditionnel retour par Le Perthus. L’entrée dans PERPIGNAN se fait comme à l’accoutumée par la route de Canet. Mais cette année, le final fait un léger détour par Château Roussillon (l’antique Perpignan) où une côte pavée de 200 mètres à 15%, peut faire gagner ou perdre la course à 5 km du but.
En février dernier, le jeune et talentueux Arnaud MOLMY du C.C. Nogent sur Oise qui depuis à rejoint la formation de Roubaix Lille métropole , l’avait emporté au terme d’un sprint serré avec les Marseillais Marié et Siskevicius.

 BANYULS-sur-Mer retrouve les Courses au Soleil pour la huitième fois de son existence. Avec un passé riche de bons souvenirs. Une histoire qui débute en 1989 avec le succès de Laurent PILLON appartenant au trust de l’époque, le C.C. Wasquehal drivé par l’insatiable Guy Mollet. 1990 concrétisait la pointe de vitesse de Thierry GOUVENOU qui devançait entre autres Richard VIRENQUE, 5ème. Le V.C. de Roubaix par LAFFIS interposé, triomphait en 1991, précédant une belle série de succès du Vélo Club de Vaulx en Velin, dirigé par Michel Gros. Ainsi, en 1992 Bruno THIBOULT s’imposait à Laurent ROUX et Lars MICKAELSEN. En 1993 c’était au tour de Stéphane GOUBERT et en 1994, celui d’Olivier LAFAY. Et pour terminer en 1995, Jérôme GANNAT faisait briller les couleurs du C.C. Etupes, auquel il est resté fidèle depuis.

En 2010 c’est donc le retour à BANYULS SUR MER, dont le slogan de sa flamme postale se traduit par ces quelques mots :" Banyuls-sur-Mer, Bien vivre au pays, du soleil, de la mer et du bon vin". Le soleil et la mer chacun connaît. Quand au bon vin, chacun apprécie.

Pour "La Tramontane", troisième manche des Courses au Soleil, Banyuls-sur-Mer réserve à chacun, un excellent accueil. De belles images à emmagasiner pour la saison, avec la côte rocheuse et la Méditerranée qui serviront de cadre majeur, pour cette épreuve. Mais aussi les contreforts des Albères qui viennent fondre dans la mer avec des vignobles typiques, aux reliefs particuliers. Le tracé de l’épreuve virevolte un peu, la position géographique de Banyuls expliquant le reste. Qui au palmarès succèdera à Jérémie DÉRANGÈRE du S.C.O. Dijon ?

 

LE BOULOU, cité thermale se positionne à nouveau pour la troisième année consécutive avec pour 2010, un départ et une arrivée le même jour (le dimanche). Les opérations de départ s’effectueront toujours dans le cadre magnifique de la Mairie.

La Ronde du Canigou, depuis Le Boulou et sa vallée du Tech, se dirige vers l’autre vallée, celle de la Têt, pour franchir les difficultés cumulées des cols de la Bataille et de Bélesta, d’où l’on surplombe la troisième vallée des Pyrénées Orientales, celle de l’Agly. Après un retour en plaine par Ille-sur-Têt, Millas et Le Soler, le tracé conduit vers la dernière difficulté de Llauro, par une route où le chêne liège apprécie le terroir. Tout ceci avant de retourner vers l’importante cité thermale du Boulou. Là, la course pénètre dans le circuit terminal de 20 kilomètres, à boucler à deux reprises. L’arrivée se fait au même lieu qu’en 2008 (victoire de Thomas BOUTEILLE du C.C. Etupes) et 2009 (succès de Guillaume MALLE de l’U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin, qui seul dans le final a su résister à la meute lancée à sa poursuite).

 

TOULOUGES la sportive avec ses basketteurs, rugbymen, cyclistes... accueille une fois de plus les "Courses au Soleil".

Il y a trois ans, Benjamin GIRAUD (AVC Aix en Provence) y remporte un très beau succès au terme d’un grandiose et fabuleux sprint, l’un des plus beaux de ces dix dernières années. Il y a deux ans, Florent BOYER (La Pomme Marseille) s’adjuge de bien belle manière la première épreuve junior de la saison et l’an passé le Béarnais Loïc CHETOUT du Pôle Espoirs de Toulouse, signe en solitaire, un très beau papier, à la grande satisfaction de Michel Puntous. Toulouse vainqueur à Toulouges !

TOULOUGES revient à nouveau et reste fidèle aux Juniors.

Un nouveau tracé pour « Les Vallées Catalanes », épreuve qui virevolte entre plaine du Roussillon et vallée du Tech pour aller chercher la difficulté du jour, sur la route du chêne liège, avec l’ascension de Llauro par Vivès. A partir du sommet, il suffit de plonger vers la plaine et d’emmener son braquet en direction de Toulouges. Après une boucle de 16 km, autour de la cité de la Trève de Dieu, l’on connaîtra le successeur de CHETOUT, au palmarès.

 

LE SOLER Porte de la vallée de la Têt, accueille le départ et l’arrivée de la « Route de DALÍ », dans un cadre identique au passé. Le tracé de l’épreuve prend d’emblée la direction du col de la Bataille, par la rive gauche de la Têt, le temps d’écrémer le peloton, juste avant de plonger vers l’Agly à Estagel. Après quoi, se présentera une course bien différente, de celle de la veille, avant de rejoindre LE SOLER en passant par Baixas, pour se retrouver sur le circuit terminal de 11,4 kilomètres, que les juniors boucleront à trois reprises. Un circuit qui doit en principe permettre aux acteurs de se la jouer tactique, avec toujours, l’occasion de dialoguer avec le vent, qu’il soit Marin ou Tramontane. Retrouvera-t-on à nouveau un podium nordiste comme en 2009 avec les Belges Quentin BORCY et Gabriel FORGET, talonnés par Arnaud DEMARE de Wasquehal ?


BOUCLES CATALANES : PERPIGNAN - GIRONA
 
Samedi 6 Fevrier : PERPINYA / GIRONA
 Dimanche 7 Fevrier : GIRONA / PERPINYA
 

Les participants appartiennent aux formations suivantes :

Saint Cyr Tours Cyclisme (Comité Centre), GSC Blagnac (Midi-Pyrénées), Vendée U (Pays de Loire), CC Villeneuve Saint Germain (Picardie), Martigues S.C. (Provence), Entente Sud Gascogne (Aquitaine), Peyrehorade S.C. (Aquitaine), U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin (Normandie), A.V.C. Aix (Provence), C.A. Castelsarrasin (Midi-Pyrénées) , C.C. Salon (Provence), C.C. Nogent sur Oise (Picardie), V.C. Vaulx en Velin (Rhône-Alpes), Creusot Cyclisme (Bourgogne), V.C. Lannemezan (Midi-Pyrénées), C.C. Etupes (Franche Comté), V.C. La Pomme Marseille (Provence), S.C.O. Dijon (Bourgogne), V.S. Narbonnais (Languedoc), S.C. Nice (Côte d’Azur), V.S. Hyères (Côte d’Azur), E.C. Raismes Petite Forêt (Nord-Pas de Calais), C.C. Le Boulou (Roussillon), G.S. Coursan Narbonne (Languedoc), Aix VTT (Provence), V.C. Gap (Provence), Albi V.S. (Midi-Pyrénées) , C.C. Vicidebici Fontcoberta (Espagne).

LA TRAMONTANE : BANYULS-SUR-MER
 
Samedi 13 Fevrier : BANYULS-SUR-MER
 Dimanche 14 Fevrier : LE BOULOU
 

Les participants appartiennent aux formations suivantes :

Saint Cyr Tours Cyclisme (Comité Centre), Revel Sprinter Club (Midi-Pyrénées), CC Villeneuve Saint Germain (Picardie), Martigues S.C. (Provence), U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin (Normandie), Vélo Club Caladois (Rhône Alpes), A.V.C. Aix (Provence), C.A. Castelsarrasin (Midi-Pyrénées) , C.C. Salon (Provence), C.C. Nogent sur Oise (Picardie), V.C. Vaulx en Velin (Rhône-Alpes), Creusot Cyclisme (Bourgogne), C.C. Etupes (Franche Comté), V.C. La Pomme Marseille (Provence), S.C.O. Dijon (Bourgogne), U.V. Aube (Champagne), Charvieu Chavagneux C. (Rhône Alpes), V.S. Narbonnais (Languedoc), S.C. Nice (Côte d’Azur), V.S. Hyères (Côte d’Azur), E.C. Raismes Petite Forêt (Nord-Pas de Calais), C.C. Le Boulou (Roussillon), Albi Vélo Sport (Midi-Pyrénées), Pôle Espoirs Saint Brieuc (Bretagne), Equipe de France Espoirs.

Claude Soubielle et ses amis de Roussillon Animations , depuis les années 1980 , ont pris pour bonnes habitudes d’organiser l’ouverture de la saison sur route pour l’élite amateur. C’est ainsi qu’en 1980 est née La Ronde du Canigou remportée par Claude Cecini (VS Hyerois), La Tramontane et les Boucles Catalanes par Christian Gibelin (AVC Nimes ) . Puis , vu l’intérêt porté par les clubs structurés à se préparer au mieux pour les échéances à venir sous le doux soleil du midi , les amis de Roussillon Animations offrirent d’autres épreuves au peloton .

Arnaud Molmy avec le CC Nogent dernier lauréat nordiste des Courses au Soleil
La 31ème édition des "COURSES au SOLEIL" prendra son envol depuis PERPIGNAN, où le rassemblement de départ se tiendra sur la Place de la Victoire, devant l’emblématique Castillet. C’est depuis cette ancienne prison, que sera libéré le peloton des Boucles Catalanes le 6 février prochain. Des Boucles qui voient l’arrivée d’un nouveau tracé pour franchir la frontière au col des Balitres (entre Cerbère et Portbou), avec les paysages féeriques de la côte rocheuse par le bord de mer. Ensuite depuis Llança cap au Sud, avec une importante incursion dans la plaine de l’Ampurdan, à la découverte d’une très belle contrée. Un parcours qui sollicitera l’attention, sur des routes pas toujours plates ni rectilignes, mais belles, pour aboutir au sein de la capitale de la province : GIRONA.
Qui succèdera aux brillants espoirs Jérôme COUSIN de Vendée U (vainqueur 2009) et Evaldas Siskevicius de La Pomme Marseille (vainqueur 2008) ?
Le Circuit Méditerranéen du lendemain prend son envol comme par le passé depuis le centre historique de GIRONA avec comme cadre la célèbre cathédrale et le fleuve tranquille qui la traverse. Une remontée par Fontcoberta, un rapproché par Avinyonet et Llers et ce sera le traditionnel retour par Le Perthus. L’entrée dans PERPIGNAN se fait comme à l’accoutumée par la route de Canet. Mais cette année, le final fait un léger détour par Château Roussillon (l’antique Perpignan) où une côte pavée de 200 mètres à 15%, peut faire gagner ou perdre la course à 5 km du but.
En février dernier, le jeune et talentueux Arnaud MOLMY du C.C. Nogent sur Oise qui depuis à rejoint la formation de Roubaix Lille métropole , l’avait emporté au terme d’un sprint serré avec les Marseillais Marié et Siskevicius.

 BANYULS-sur-Mer retrouve les Courses au Soleil pour la huitième fois de son existence. Avec un passé riche de bons souvenirs. Une histoire qui débute en 1989 avec le succès de Laurent PILLON appartenant au trust de l’époque, le C.C. Wasquehal drivé par l’insatiable Guy Mollet. 1990 concrétisait la pointe de vitesse de Thierry GOUVENOU qui devançait entre autres Richard VIRENQUE, 5ème. Le V.C. de Roubaix par LAFFIS interposé, triomphait en 1991, précédant une belle série de succès du Vélo Club de Vaulx en Velin, dirigé par Michel Gros. Ainsi, en 1992 Bruno THIBOULT s’imposait à Laurent ROUX et Lars MICKAELSEN. En 1993 c’était au tour de Stéphane GOUBERT et en 1994, celui d’Olivier LAFAY. Et pour terminer en 1995, Jérôme GANNAT faisait briller les couleurs du C.C. Etupes, auquel il est resté fidèle depuis.

En 2010 c’est donc le retour à BANYULS SUR MER, dont le slogan de sa flamme postale se traduit par ces quelques mots :" Banyuls-sur-Mer, Bien vivre au pays, du soleil, de la mer et du bon vin". Le soleil et la mer chacun connaît. Quand au bon vin, chacun apprécie.

Pour "La Tramontane", troisième manche des Courses au Soleil, Banyuls-sur-Mer réserve à chacun, un excellent accueil. De belles images à emmagasiner pour la saison, avec la côte rocheuse et la Méditerranée qui serviront de cadre majeur, pour cette épreuve. Mais aussi les contreforts des Albères qui viennent fondre dans la mer avec des vignobles typiques, aux reliefs particuliers. Le tracé de l’épreuve virevolte un peu, la position géographique de Banyuls expliquant le reste. Qui au palmarès succèdera à Jérémie DÉRANGÈRE du S.C.O. Dijon ?

 

LE BOULOU, cité thermale se positionne à nouveau pour la troisième année consécutive avec pour 2010, un départ et une arrivée le même jour (le dimanche). Les opérations de départ s’effectueront toujours dans le cadre magnifique de la Mairie.

La Ronde du Canigou, depuis Le Boulou et sa vallée du Tech, se dirige vers l’autre vallée, celle de la Têt, pour franchir les difficultés cumulées des cols de la Bataille et de Bélesta, d’où l’on surplombe la troisième vallée des Pyrénées Orientales, celle de l’Agly. Après un retour en plaine par Ille-sur-Têt, Millas et Le Soler, le tracé conduit vers la dernière difficulté de Llauro, par une route où le chêne liège apprécie le terroir. Tout ceci avant de retourner vers l’importante cité thermale du Boulou. Là, la course pénètre dans le circuit terminal de 20 kilomètres, à boucler à deux reprises. L’arrivée se fait au même lieu qu’en 2008 (victoire de Thomas BOUTEILLE du C.C. Etupes) et 2009 (succès de Guillaume MALLE de l’U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin, qui seul dans le final a su résister à la meute lancée à sa poursuite).

 

TOULOUGES la sportive avec ses basketteurs, rugbymen, cyclistes... accueille une fois de plus les "Courses au Soleil".

Il y a trois ans, Benjamin GIRAUD (AVC Aix en Provence) y remporte un très beau succès au terme d’un grandiose et fabuleux sprint, l’un des plus beaux de ces dix dernières années. Il y a deux ans, Florent BOYER (La Pomme Marseille) s’adjuge de bien belle manière la première épreuve junior de la saison et l’an passé le Béarnais Loïc CHETOUT du Pôle Espoirs de Toulouse, signe en solitaire, un très beau papier, à la grande satisfaction de Michel Puntous. Toulouse vainqueur à Toulouges !

TOULOUGES revient à nouveau et reste fidèle aux Juniors.

Un nouveau tracé pour « Les Vallées Catalanes », épreuve qui virevolte entre plaine du Roussillon et vallée du Tech pour aller chercher la difficulté du jour, sur la route du chêne liège, avec l’ascension de Llauro par Vivès. A partir du sommet, il suffit de plonger vers la plaine et d’emmener son braquet en direction de Toulouges. Après une boucle de 16 km, autour de la cité de la Trève de Dieu, l’on connaîtra le successeur de CHETOUT, au palmarès.

 

LE SOLER Porte de la vallée de la Têt, accueille le départ et l’arrivée de la « Route de DALÍ », dans un cadre identique au passé. Le tracé de l’épreuve prend d’emblée la direction du col de la Bataille, par la rive gauche de la Têt, le temps d’écrémer le peloton, juste avant de plonger vers l’Agly à Estagel. Après quoi, se présentera une course bien différente, de celle de la veille, avant de rejoindre LE SOLER en passant par Baixas, pour se retrouver sur le circuit terminal de 11,4 kilomètres, que les juniors boucleront à trois reprises. Un circuit qui doit en principe permettre aux acteurs de se la jouer tactique, avec toujours, l’occasion de dialoguer avec le vent, qu’il soit Marin ou Tramontane. Retrouvera-t-on à nouveau un podium nordiste comme en 2009 avec les Belges Quentin BORCY et Gabriel FORGET, talonnés par Arnaud DEMARE de Wasquehal ?


BOUCLES CATALANES : PERPIGNAN - GIRONA
 
Samedi 6 Fevrier : PERPINYA / GIRONA
 Dimanche 7 Fevrier : GIRONA / PERPINYA
 

Les participants appartiennent aux formations suivantes :

Saint Cyr Tours Cyclisme (Comité Centre), GSC Blagnac (Midi-Pyrénées), Vendée U (Pays de Loire), CC Villeneuve Saint Germain (Picardie), Martigues S.C. (Provence), Entente Sud Gascogne (Aquitaine), Peyrehorade S.C. (Aquitaine), U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin (Normandie), A.V.C. Aix (Provence), C.A. Castelsarrasin (Midi-Pyrénées) , C.C. Salon (Provence), C.C. Nogent sur Oise (Picardie), V.C. Vaulx en Velin (Rhône-Alpes), Creusot Cyclisme (Bourgogne), V.C. Lannemezan (Midi-Pyrénées), C.C. Etupes (Franche Comté), V.C. La Pomme Marseille (Provence), S.C.O. Dijon (Bourgogne), V.S. Narbonnais (Languedoc), S.C. Nice (Côte d’Azur), V.S. Hyères (Côte d’Azur), E.C. Raismes Petite Forêt (Nord-Pas de Calais), C.C. Le Boulou (Roussillon), G.S. Coursan Narbonne (Languedoc), Aix VTT (Provence), V.C. Gap (Provence), Albi V.S. (Midi-Pyrénées) , C.C. Vicidebici Fontcoberta (Espagne).

LA TRAMONTANE : BANYULS-SUR-MER
 
Samedi 13 Fevrier : BANYULS-SUR-MER
 Dimanche 14 Fevrier : LE BOULOU
 

Les participants appartiennent aux formations suivantes :

Saint Cyr Tours Cyclisme (Comité Centre), Revel Sprinter Club (Midi-Pyrénées), CC Villeneuve Saint Germain (Picardie), Martigues S.C. (Provence), U.S. Sainte Austreberthe Pavilly Barentin (Normandie), Vélo Club Caladois (Rhône Alpes), A.V.C. Aix (Provence), C.A. Castelsarrasin (Midi-Pyrénées) , C.C. Salon (Provence), C.C. Nogent sur Oise (Picardie), V.C. Vaulx en Velin (Rhône-Alpes), Creusot Cyclisme (Bourgogne), C.C. Etupes (Franche Comté), V.C. La Pomme Marseille (Provence), S.C.O. Dijon (Bourgogne), U.V. Aube (Champagne), Charvieu Chavagneux C. (Rhône Alpes), V.S. Narbonnais (Languedoc), S.C. Nice (Côte d’Azur), V.S. Hyères (Côte d’Azur), E.C. Raismes Petite Forêt (Nord-Pas de Calais), C.C. Le Boulou (Roussillon), Albi Vélo Sport (Midi-Pyrénées), Pôle Espoirs Saint Brieuc (Bretagne), Equipe de France Espoirs.


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais