Echo du Vélo
Accueil | Vie des clubs | Cyclisme | Cyclo-cross | Piste | VTT | Randonnées | Le vélo d’André Tignon | BMX
Vous êtes ici : Accueil » Cyclisme

Prix Sensescaut à Estrun

3 & Juniors


La logique sportive a été respectée à Estrun


Daniel Fertin
Il y a bien longtemps qu’une course cycliste n’avait pas été organisée à Estrun. Pour fêter les 50 ans du CC Paillencourt le Maire, Jean-Luc Fasciaux, aidé par toutes les municipalités de la Communauté de communes Sensescaut avait donc remis sur pied une épreuve de 14 tours de 7,100 km exposés au vent entre Thun L’Evèque et Paillencourt et plus roulant dans les rues de Paillencourt et d’Estrun.

Les hommes du Président Charlet (CC Paillencourt) étaient satisfaits du nombre et la qualité des engagés pour cette reprise ouverte aux 3ème catégorie, pass cyclisme et Juniors. Finalement c’est un peloton de 84 coureurs qui s’est élancé à 15 heures avec 7 Paillencourtois en première ligne.

Signalons aussi la présence d’un néo-Estrunois au départ, un coureur dont le nom rappelle beaucoup de souvenirs dans le Denaisis tout proche. Damien Vilcot n’est autre que le fils de Pierre-Marie dirigeant à Allez Denain et le petit-fils de Pierre, un de ceux qui ont porté à bout de bras le Grand Prix de Denain pendant de longues années.

Dans les discussions entre spectateurs deux noms revenaient souvent Nicolas Pouleur et Maxime Huygens, les deux premiers il y a tout juste une semaine à Avesnes-le-sec. Les deux hommes se connaissent et sont amis. Ils ont commencé le vélo tous les deux ensemble sous le maillot d’Inchy-Beaumont-Troisvilles un club que l’on sait remarquable pour la formation des jeunes, ce n’est pas Florian Sénéchal, Florian Van Eslander et Florian Ruffin qui diront le contraire.

Dans le premier tour la logique est respectée. Trois hommes ont pris 20 secondes d’avance, Nicolas Pouleur et Maxime Huygens sont là bien sûr ! Il est certainement trop tôt pour tirer une conclusion mais les « costauds » se sont dévoilés et ne se quitteront plus de la journée. Au fil des tours c’est un groupe de six qui allait se retrouver devant avec Sébatien Truyen (club neutre), Julien Dely (Maubeuge), Guillaume Laloux (Arras), Rémi Slawinski (Valenciennes) et bien sûr Nicolas Pouleur et Maxime Huygens.

Soudain, alors que rien ne le laissait paraître on eut la surprise de voir un peloton revenu sur les hommes de tête. Que s’était-il passé ? Une chute, une défaillance des 6 ? Après l’arrivée quelques langues se sont déliées. Le véhicule de la gendarmerie aurait ramené involontairement le peloton dans son sillage sur une partie très venteuse du circuit. Nous ne pouvons juger, nous n’étions sur cette partie du parcours à ce moment.

A cinq tours de la fin, tout était donc à refaire. Encore une fois, Nicolas Pouleur et Maxime Huygens allaient faire voir qu’il fallait compter sur eux en étant, une fois de plus, présents à deux, dans tous les coups. Florian Sénéchal qui était passé par Estrun avant de s’envoler pour la Course de la Paix en Tchéquie était certain de la victoire de l’un de ses deux copains. Un invité surprise fit alors son apparition après avoir tourné autour d’Estrun : l’orage ! « Il fallait bien que l’on arrose une première édition » déclaraient en coeur les Maires de Thun L’Evèque, Paillencourt et Estrun quand tout le monde rangeait définitivement son parapluie.

A la cloche, tout pouvait encore se passer mais après l’ultime virage à droite Nicolas Pouleur et Maxime Huygens allaient être légèrement détachés pour se disputer le sprint. Le Roncquois, taillé comme un pur sprinter (il est par ailleurs supporter de Denis Flahaut) l’emportait pour la troisième fois de la saison après Ferrière et Avesnes-le-sec. Maxime Huygens était battu de très très près mais encore une fois encore par le même spécialiste de l’emballage final.

Même si la course a pu être faussée, la logique a été respectée et ce sont les meilleurs qui se sont répartis les bouquets.

Classement :
1 Nicolas POULEUR US Roncq en 2 h 30
2 Maxime HUYGENS CC Cambrai
3 Gauthier VANHAECKE VC Camphin en Carembault à 5 secondes
4 Michel WILLEMS VC Maubeuge
5 Mickaël PASCAL VC amateur Saint-Quentin
6 Michel DESCAMPS Gazélec Douai
7 Alexis CRESPIN CL Barlin
8 David BRUNET EC Abbeville
9 Sébastien De RIDDER CC Cambrai
10 Régis VANDERAERDEN VC Hautmont
11 Fabrice TAISNE VC Maubeuge
12 Sébastien TRUYEN VC neutre Nd PdC
13 Roufat ATAKICHIEV Amiens SC
14 Julien DELY VC Maubeuge
15 Arnaud SIRO VC Hautmont à 1 min 56 secondes
16 Thomas DELCOUR VC Camphin en Carembault à 2 min 25 sec
17 Sébastien DASSONVILLE VC Liévin
18 Maurice DELORY VC Noeux à 2 min 33 sec
19 Sébastien LALLIN US Roncq à 2 min 47 sec
20 Donato DI CARLO VC Halluin à 3 min 16 sec
21 Cédric TISON VC Quercitain à 3 min 50 sec

Il y a bien longtemps qu’une course cycliste n’avait pas été organisée à Estrun. Pour fêter les 50 ans du CC Paillencourt le Maire, Jean-Luc Fasciaux, aidé par toutes les municipalités de la Communauté de communes Sensescaut avait donc remis sur pied une épreuve de 14 tours de 7,100 km exposés au vent entre Thun L’Evèque et Paillencourt et plus roulant dans les rues de Paillencourt et d’Estrun.

Les hommes du Président Charlet (CC Paillencourt) étaient satisfaits du nombre et la qualité des engagés pour cette reprise ouverte aux 3ème catégorie, pass cyclisme et Juniors. Finalement c’est un peloton de 84 coureurs qui s’est élancé à 15 heures avec 7 Paillencourtois en première ligne.

Signalons aussi la présence d’un néo-Estrunois au départ, un coureur dont le nom rappelle beaucoup de souvenirs dans le Denaisis tout proche. Damien Vilcot n’est autre que le fils de Pierre-Marie dirigeant à Allez Denain et le petit-fils de Pierre, un de ceux qui ont porté à bout de bras le Grand Prix de Denain pendant de longues années.

Dans les discussions entre spectateurs deux noms revenaient souvent Nicolas Pouleur et Maxime Huygens, les deux premiers il y a tout juste une semaine à Avesnes-le-sec. Les deux hommes se connaissent et sont amis. Ils ont commencé le vélo tous les deux ensemble sous le maillot d’Inchy-Beaumont-Troisvilles un club que l’on sait remarquable pour la formation des jeunes, ce n’est pas Florian Sénéchal, Florian Van Eslander et Florian Ruffin qui diront le contraire.

Dans le premier tour la logique est respectée. Trois hommes ont pris 20 secondes d’avance, Nicolas Pouleur et Maxime Huygens sont là bien sûr ! Il est certainement trop tôt pour tirer une conclusion mais les « costauds » se sont dévoilés et ne se quitteront plus de la journée. Au fil des tours c’est un groupe de six qui allait se retrouver devant avec Sébatien Truyen (club neutre), Julien Dely (Maubeuge), Guillaume Laloux (Arras), Rémi Slawinski (Valenciennes) et bien sûr Nicolas Pouleur et Maxime Huygens.

Soudain, alors que rien ne le laissait paraître on eut la surprise de voir un peloton revenu sur les hommes de tête. Que s’était-il passé ? Une chute, une défaillance des 6 ? Après l’arrivée quelques langues se sont déliées. Le véhicule de la gendarmerie aurait ramené involontairement le peloton dans son sillage sur une partie très venteuse du circuit. Nous ne pouvons juger, nous n’étions sur cette partie du parcours à ce moment.

A cinq tours de la fin, tout était donc à refaire. Encore une fois, Nicolas Pouleur et Maxime Huygens allaient faire voir qu’il fallait compter sur eux en étant, une fois de plus, présents à deux, dans tous les coups. Florian Sénéchal qui était passé par Estrun avant de s’envoler pour la Course de la Paix en Tchéquie était certain de la victoire de l’un de ses deux copains. Un invité surprise fit alors son apparition après avoir tourné autour d’Estrun : l’orage ! « Il fallait bien que l’on arrose une première édition » déclaraient en coeur les Maires de Thun L’Evèque, Paillencourt et Estrun quand tout le monde rangeait définitivement son parapluie.

A la cloche, tout pouvait encore se passer mais après l’ultime virage à droite Nicolas Pouleur et Maxime Huygens allaient être légèrement détachés pour se disputer le sprint. Le Roncquois, taillé comme un pur sprinter (il est par ailleurs supporter de Denis Flahaut) l’emportait pour la troisième fois de la saison après Ferrière et Avesnes-le-sec. Maxime Huygens était battu de très très près mais encore une fois encore par le même spécialiste de l’emballage final.

Même si la course a pu être faussée, la logique a été respectée et ce sont les meilleurs qui se sont répartis les bouquets.

Classement :
1 Nicolas POULEUR US Roncq en 2 h 30
2 Maxime HUYGENS CC Cambrai
3 Gauthier VANHAECKE VC Camphin en Carembault à 5 secondes
4 Michel WILLEMS VC Maubeuge
5 Mickaël PASCAL VC amateur Saint-Quentin
6 Michel DESCAMPS Gazélec Douai
7 Alexis CRESPIN CL Barlin
8 David BRUNET EC Abbeville
9 Sébastien De RIDDER CC Cambrai
10 Régis VANDERAERDEN VC Hautmont
11 Fabrice TAISNE VC Maubeuge
12 Sébastien TRUYEN VC neutre Nd PdC
13 Roufat ATAKICHIEV Amiens SC
14 Julien DELY VC Maubeuge
15 Arnaud SIRO VC Hautmont à 1 min 56 secondes
16 Thomas DELCOUR VC Camphin en Carembault à 2 min 25 sec
17 Sébastien DASSONVILLE VC Liévin
18 Maurice DELORY VC Noeux à 2 min 33 sec
19 Sébastien LALLIN US Roncq à 2 min 47 sec
20 Donato DI CARLO VC Halluin à 3 min 16 sec
21 Cédric TISON VC Quercitain à 3 min 50 sec


Association Echo du Vélo - www.echoduvelo.com - Toute l'actualité du cyclisme en Nord Pas de Calais