Omloop van Vlaanderen à Gand avec 2600 cyclos.

Ambiance estivale pour le Circuit en Flandre qui, au départ du Centre Cycliste Eddy Merckx gantois, filait vers le sud jusqu’aux confins du Hainaut. A l’est d’Audenarde, via un maximum de petites routes.

01) Habituel déploiement de force Cycling Tour dans le domaine de Blaarmeersen, à la limite ouest de Gand pour accueillir quelques 2600 cyclos.

Au milieu de cet espace dédié au sport se dresse le vélodrome couvert Eddy Merckx.



02) Sur le coup de 10h la plupart des cyclos sont déjà sur les 3 parcours du Omloop van Vlaanderen, 2e étape du Cycling Tour Banque de la Poste 2012.

Les pédaleurs ont le choix entre 74 (2 côtes, 5 pavés et 1 ravitaillement), 103 (6 côtes, 7 pavés et 2 ravitaillements) et 140 km (13 côtes, 7 pavés et 3 ravitaillements).

03) Les inscriptions se font sur l’espace central du vélodrome couvert.

On fera ensuite un Circuit en Flandre mais pas ... un tour de piste.



04) La randonnée est ouverte à tous, y compris à ceux qui, sous maillot BMC, se prennent pour un champion de Belgique comme Philippe Gilbert.

05) Les premiers kilomètres, ainsi que les derniers d’ailleurs, en zone urbaine ne sont pas les plus intéressants.

Tout va mieux quand on se trouve dans la campagne au-delà … de Nazareth.


      Routes protégées


06) Les petites routes sont très agréables et les premières montées ne sont pas redoutables.

Ainsi la Lange Munte dont les 800m s'élèvent à 4% avec un passage à 7%.

07) Arrive ensuite un dédale de rues traversant Sint Denijs Boekel où une statue rend hommage à la couturière pédalant, elle aussi, sur sa machine.



08) Les parcours tournicotent ensuite dans la campagne de la même commune avec les deux versants du Makkegem (800m, 2,5% avec 4,1%).

Donc excusez du ... vraiment peu!

09) Le parcours est d’autant plus agréable que les chemins les plus étroits ont été mis en « sens unique ».



10) D’où le panneau d’interdiction de circuler dans le sens contraire de la randonnée.

De quoi laisser songeur les organisateurs qui se voient opposer une interdiction de passage en d’autres lieux.

11) En pleine campagne, on n’est pas surpris de passer devant de belles maisons de campagne.


      Le Molenberg


12) Si le 74 km évite la montée pavée du célèbre et difficile Molenberg, ceux du 103 l’abordent en 7 côtes et ceux du 140 km en 13e et dernière grimpette.

13) Le Molenberg suggère un moulin au sommet d’un mont ?

En fait il s’agit, au pied de la rampe, d’un moulin à eau qui aurait besoin de restauration.

Et cela juste à côté du restaurant « Mechelse Koekoek ».



14) Si la courte montée (463m) est rude avec un passage à 14,2% pour une moyenne de 7%, les pavés en mauvais état la rendent d’autant plus difficile.

15) Même les plus costauds sont mis à l’épreuve en retrouvant le territoire de Sint Denijs Boekel.



16) Cependant chacun y arrive avec l’ambition de hisser son gabarit ou sa forme au sommet.

17) A vaincre sans péril on triompherait sans gloire!



18) Mais souvent la montée est trop cruelle et le développement inadéquat.

Alors on comprend le riverain qui, de guerre lasse, a mis son (beau) vélo à « Te Koop ».

Autrement dit : « A Vendre ».

19) Il faut donc mordre sur sa chique et s’arcbouter sur la machine pour continuer à prendre de la hauteur.



20) Parfois le problème technique de l’un permet aux autres de souffler.

21) Le chemin pavé, emprunté par le Omloop van Vlaanderen mais aussi la Watermolen Toute et la Zalm Route est des plus pittoresques.

L’une des difficultés cyclistes les plus connues de Flandre.


      Route commune


22) Au sommet du Molenberg les cyclos de 103 et 140 km retrouvent ceux du 74 km qui ont pris la même hauteur mais par une route plus facile.

23) L’endroit est bien choisi pour recommander la « Rit van de Gouverneur », organisé à Zulte le 7 avril par les Leierenners Cycling.

Le Gouverneur de la Flandre Orientale est un fervent « wielertoerist ».



24) Il reste moins de 40 km pour rentrer à Gand sans accident de relief.

Alors chacun retrouve son allure de croisière.

25) Tout en continuant à profiter des bonnes petites routes de campagne.



26) Nouvelle surprise « Decathlon » avec distribution d’un tube énergétique « Energy Gel » Aptonia.

27) Si certains dégustent sur place, la plupart se font servir au vol par les préposés Golazo.



28) S’il est facile d’engloutir le contenu du tube il est aussi facile de se débarrasser du contenant.

29) Ceux qui lèvent le coude tentent d’aspirer la dernière goutte de gel.

Les poubelles suivantes rempliront alors leur office.



30) Pour les cyclos de Rousies, près de Maubeuge, tout cela fait partie de la bonne organisation des étapes du Cycling Tour.

      Via Romanae Zottegem

31) On laisse derrière soi le moulin à vent d’après Molenberg pour plonger sur Zottegem.



32) On se retrouve alors dans la vallée de la Zwalm, petit affluent de l'Escaut qu’on franchit à nouveau sur la route du retour.

33) A cet endroit commence la « Paddestraat », longue rue pavée de 2400 m conduisant à Zottegem.

Au total le "Omloop" comptera une dizaine de kilomètres pavés répartis en 6 secteurs.



34) Connu aussi comme « Via Romanae » ce long pavé, repris dans le Ronde van Vlaanderen, est en bon état, mais secouant comme tous les pavés.

35) Carrément un régal pour le groupe « Santini Italia » qui s’est installé sur le haut du pavé.



36) Derrière c’est plutôt « sauve qui peut » avec des tentatives d’amoindrir le tourment en empruntant les bas côtés.

37) Arrive alors avec bonheur le ravitaillement à Zottegem, face au bien nommé restaurant « t’Romeins Hof ».



38) Les cyclos ne vont pas s’attabler mais pour le manger du ravito c’est l’abondance habituelle.

Avec, parmi les nouveautés 2012, le bâtonnet de miel qui complète l’offre galette et couque Meli.

39) Pour le boire, Aptonia laisse le choix entre orange et citron.



40) Fins connaisseurs, les « Delidine » du WTC de Zwervers prennent le temps de se régaler.

      Retour Blaarmeersens Gand

41) La dernière étape n’est pas folichonne mais ramène sans encombres au centre sportif gantois.



42) Sous le portique Banque de la Poste d’arrivée, décrochage des plaques de cadre numérotées.

Plaques cautionnées qui sont alors emboursées (5€) ou échangées contre produits Aptonia ou un t-shirt..

43) Photo de groupe club quand on est tout heureux d’avoir bien roulé ensemble.

Proficiat.



44) De retour au WielerCentum Eddy Merckx la suite du programme Cycling Tour Banque de la Poste 2012 est affiché :

la Van Petegem Classic à Audenarde le 14 avril puis la Grinta !Challenge La Tournay le samedi 5 mai.

45) La météo était quasi estivale en ce week-end printanier.

D’où les prolongations, souvent Ename, en terrasse.

Ici rendez-vous des PDG (sic !) BikeStore gantois de Drongen.

Et, debout à gauche, les bien réels « Ghost Bikers » de Sleidinge.



©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil