Bourse aux Collectionneurs cyclistes à Wanze (Huy)

Pour sa 25e édition la Bourse de Wanze (Cyclisme et Football) s’affiche comme la Bourse la plus importante du continent. Sans être « collectionneurs », nous y avons passé un bon moment.

01) Wanze se trouve, en Belgique, dans l’entité de Huy, donc au pied du « Mur » cycliste final de la Flèche Wallonne.

La Bourse qui enregistrera 314 entrées payantes (2€) se tient, de 8 à 14h, dans le hall Omnisports de la ville.



02) Une vingtaine de rangées de table très serrées permettent à une soixantaine de super-collectionneurs d’exposer leurs trésors.

Ceci à l’usage des visiteurs qui viennent parfois avec une liste de « choses » (objets, livres, revues, photos et cartes postales essentiellement) manquant à leur collection.

03) L’ambiance y est « studieuse » mais aussi bon enfant avec la participation du groupe qui fait dans l’auto-dérision sous le thème du « Dopé Libéré ».

Si cela pouvait être vrai, l’enthousiasme des collectionneurs serait moins échaudé.



04) Guy Crasset est l’organisateur de cette Bourse de grande réputation.

Il officie aussi comme président de l’ECW, l’Entente Cycliste de Wallonie, qui est affiliée depuis 2003 à la FCWB avec son programme de course « Amateurs Open » ou Amateurs FCWB et VWB, route et vtt.

Guy Crasset est aussi Rédacteur en Chef adjoint de la revue « Coups de pédales » qu’on verra plus loin.

05) Dans cette visite, je suis accompagné par l’Audax Tournai Hubert Delesalle qui est curieux de tout.

Cela tombe bien quand il s’agit de fouiner pour découvrir le petit coureur de plomb (en plastique c’est moins cher !) qui grossira son peloton ou la sonnette ancienne qui équipera sa Randonneuse.


      Coups de pédales


06) Scène ordinaire d’une Bourse aux Collectionneurs cyclistes : consultation des collections de cartes postales à l’effigie des coureurs.

Or il y en a des milliers, et de toutes les époques.

07) Stand principal à Wanze, celui de la revue « Coups de pédales » tenu par son rédacteur en chef, Claude Degauquier.



08) Le périodique, bi-mensuel, en est à sa 26e année avec le numéro 148 de Janvier-Février 2012.

Le « Hors série » n° 4 (1992) exposé est sorti à l’occasion du Centenaire de la Doyenne, Liège-Bastogne-Liège.

Avec le Liégeois Joseph Bruyère, victorieux sur ses terres en 1975 et 1978, en couverture.

09) La revue, dont le sous-titre « Revue des Archivistes et de l’Histoire du Cyclisme » est explicite, est complétée par de nombreux ouvrages cyclistes.

Ainsi la collection des « Cadors », dont le n°14 est consacré à Alphonse De Wolf avec comme sous-titre « La classe et le gaspi ! » (18€ en Belgique, 19€ en Europe).



10) Le Liégeois Claude Degauquier … travaille en équipe !

Pour l’abonnement à Coups de Pédales (40€ Belgique, 50€ Europe) et la liste des ouvrages disponibles, voir le site : www.coupsdepedales.be

      Collections diverses

11) Au hasard des stands on découvre avec surprises.

Ainsi ces jeux lancés à propos du Tour de France.



12) Mais aussi la bible de tout archiviste et de tout connaisseur de palmarès :

le Vélo annuel, donc y compris celui de 2012 (57e année), reprend les résultats des courses professionnelles, route et piste.

Editions Travel Marketing à Mechelen (B).

13) Indispensables figurines pour qui veut reconstituer les pelotons et le décor des courses d’antan.



14) Parmi les nombreuses anciennes publications exposées, beaucoup concernent Eddy Merckx.

Voici, par exemple, la couverture de la revue Tintin (1977) promettant un vélo du champion.

C’est du Belge.

15) Guy Crasset, reconverti dans un rôle de placier, fait le tour des exposants qui s’acquittent du modeste droit (1 ou 2€ le mètre de table) d’emplacement :

« C’est pour la caisse du club sportif ! »



16) Personne ne rechigne car tout le monde apprécie la Bourse de Wanze.

Bourse permettant aux exposants, collectionneurs dans l’âme, d’acheter aussi bien que de vendre.

Donc d'échanger.

17) Aussi grand collectionneur que fameux rouleur de l’Union Audax Français, le parisien Jacques Lannoy est un mordu de cartes.

Il propose un nouvel ouvrage, auto-édité, sur « cent ans de cyclisme en cartes postales ».

Tél. 06 85 03 99 67.



18) A la table voisine, tout un choix de publications qui ne sont pas très anciennes mais très variées.

      Auteurs nordistes

19) On s’arrête pour écouter une conversation entamée sur le plus que cinquantenaire Grand Prix de Denain.



20) Le nordiste Daniel Fertin, journaliste et correspondant www.echoduvelo.com , explique à Hubert Delesalle comment il s’y est pris pour tout dire sur le Grand Prix qui est sa première passion cycliste.

21) Sa 2e passion cycliste c’est le Tour de l’Abitibi au Québec.

Avec un bidon de l’équipe Canadienne qui vient, en contre partie courir en France.



22) Collectionneur aussi et spécialiste éclairé de l’histoire du cyclisme nordiste, Pascal Sergent fait confiance à ses éditeurs pour diffuser ses ouvrages.

Dont le tout dernier sur Arnaud Tournant, « le phénomène » (Alan Sutton, 2011).

      Jacques Seray

23) Détenteur d’une collection exceptionnelle, Jacques Seray est aussi un auteur avisé sur l’histoire du vélo, y compris dans sa dimension technique et cyclotouriste.



24) Son dernier ouvrage, « Paris-Brest-Paris, 120 ans 1200 kilomètres », relate le final des pages sur les rapides de l’édition 2011 et s’arrête sur toutes les éditions de l’épreuve, en remontant jusqu’à la victoire de Charles Terront en 1891.

Avec l’indulgente et active complicité de son épouse, Eliane, Jacques s’est épris de Paris-Brest-Paris qu’il a pédalé, en Audax, à trois reprises dans les années 60-70.

25) Emotion quand se présente … le fils de Maurice Diot.

Lequel Maurice Diot fut le vainqueur du PBP 1951 en battant au sprint (!) Edouard Muller.

Tous deux en 38h55 alors que Marcel Hendrickx et Pierre Brambilla arrivent 9 et 10 minutes plus tard.

Or le PBP 1951 fut le dernier organisé pour les coureurs.



26) Parmi les publications de Jacques Seray, parfois auto-édité, depuis « les 100 Plus belles Randonnées du cyclotourisme », 1984, (où l’on trouvait les Monts de Frasnes des Audax Tournai !) il faut voir :

« le Monde du Vélo » (Du May 2004), « La Reine bicyclette » (le Pas d’oiseau 2009), « Pierre Giffard. Du Paris Brest à l’affaire Dreyfus » (le Pas d’oiseau 2008), … et autres !

27) Pratiquant assidu et historien du cyclisme, Jacques Seray est aussi un collectionneur savant et raisonnable.

D’où la collection de timbres cyclistes dont les « doubles » servent de monnaie d’échange.



28) Féru d’actualité cycliste puisqu’il officie comme journaliste cycliste à la Dernière-Heure les Sports, Eric De Falleur s’intéresse aux publications anciennes et aux hommes qui font revivre les héros.

      Collectionneurs mordus

29) L’embarras du choix ne décourage pas les mordus, toujours en quête de la perle rare ou, surtout, de la pièce manquante.



30) Sans compter que c’est aussi, et toujours, l’occasion de s’instruire ou de se rafraîchir la mémoire.

31) Au risque de prendre les choses de haut ou de se retrouver avec la tête à l’envers ?



32) Les bonnes affaires se faisant tôt le matin, l’affluence est déjà moindre entre les tables sur le coup de midi.

33) Dernier coup d’œil pour rappeler, comme en attestent ces anciens numéros des mythiques Miroir Sprint et But Club, que la Bourse de Wanze concerne le cyclisme et le football.

Mais nous avions assez à voir et à dire sur le cyclisme.



34) Les joyeux animateurs n’ont pas failli dans leur mission de libération des (grands) esprits.

35) Salutations et même compliments à l’organisateur Guy Crasset.



©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil