VTT à Flines lez Raches avec les Renards des Sables

Avec trois terrils, Râches, Lallaing et Rieulay, les parcours vtt des Renards des Sables, au départ de Flines les Râches, promettaient monts et merveilles et un kilo d’oignons. On n’a pas été déçus !

01) Le président des Renards, Jean Marc Delannoy, ne ménage pas sa peine pour faire connaître son club et pour accueillir les 822 visiteurs du jour.

Parmi eux 689 Bikers, 123 Routiers et 10 Marcheurs.

Mise en place des derniers panneaux indicateurs.



02) Accueil sympa par les Renards de l’organisation mobilisés autour du président.

03) Passage des visiteurs devant la table de carte d’inscription.



04) Puis passage à la caisse avec un tarif avantageux de 3,5€.

05) Si les Bikers sont les plus nombreux alors que l’hiver se prolonge, on enregistrera aussi la participation de 123 Routiers.


      `Groupes


06) Leur rendez-vous ayant été fixé pour 8h à Flines les Râches, les ForumBikers attendent du renfort avant de s’élancer sur un parcours et dans une ambiance qu’ils affectionnent, en France.

Non sans songer à leur regretté « président », Geert Hinnaert, alias Moustache.

07) Avec Daniel Flambard, responsable VTT à la Ligue Nord-Pas de Calais FFCT, les Bikers de la Française de Mécanique de Douvrin.



08) Parmi les clubs les plus nombreux, les Vttistes d’Annay sous Lens qui, la semaine prochaine (26 Février), organiseront leur traditionnelle Randonnée de la Saint Valentin.

09) Regroupement aussi des cyclos de Wavrin porteurs de leurs couleurs : jaune et bleu.



10) La technique d’aujourd’hui permet d’embarquer la caméra sur les bikers.

Bruno et Gérard utilisent d’ailleurs le même appareil pour alimenter leurs blogs respectifs.

11) Le président Delannoy reçoit les Diables de Bikers qui ne passent jamais inaperçus.

Et qui alimentent des blogs sur skyrock.com à voir : GPS10, rud0208, eldiablo306, ou encore vttsteph59.


      Accueil chaleureux


12) Venus eux aussi de Belgique, les cyclotouristes d’Antoing n’en sont à leur première sortie hors de leurs carrières.

13) Toujours aussi dynamiques, les « Bécanes sauvages » de Bantouzelle qui annoncent leur Randonnée Nocturne du mercredi 16 mai, 20h30.



14) Petit déjeuner offert au bar avant de s’élancer à l’aventure.

Les conditions climatiques ne sont pas mauvaises mais il faudra partir dans la fraîcheur d’un hiver qui persiste.

15) A côté, les dames s’activent pour préparer, en plus du kilo d’oignons promis aux 600 premiers inscrits, les 822 sandwiches d’arrivée.



16) Les Antoiniens bien groupés avant de se répartir sur les 35, 45 ou 50 km proposés sur un parcours plat mais avec 2 ou 3 terrils très techniques.

17) Les Mercenaires sont de la partie avec enthousiasme.

Mercenaires peut-être, mais ils vont verser leur obole puis payer de leur personne sur des terrains rendus gras et lourds par le dégel.



18) Le Tournaisis n’est pas si loin qui a délégué des bikers du BCH, du BCJ et des Audax.

      Boucle du 35 km

19) La dorsale du parcours c’est la boucle du 35 km à laquelle s’ajoutent des petites boucles supplémentaires pour arriver à 45 et 50 km.

Avec le terril de Rieulay pour la plus longue distance.



20) Ainsi les plus tranquilles du 35 km, comme nous, peuvent se voir rattraper à plusieurs reprises par les costauds qui, dès le départ, avaient eu droit à un fameux bourbier.

21) Ici le sentier est herbeux et roulant à travers champs.

Les ForumBikers s’en donnent à cœur joie.



22) Le sol est encore dur du fait du gel nocturne.

Mais le dégel va bientôt sévir.

      Terril de Raches

23) La zone du terril de Raches est cloturée.

L’accès oblige à quelque acrobatie, vélo dressé sur la roue arrière pour contourner l’obstacle.



24) Après quoi il faut reprendre place sur la machine et se relancer.

25) Or la première montée est un joli raidillon qui donne l’impression d’aller au charbon.



26) La même scène se répètera donc quelques 689 fois.

D’abord la barrière.

27) Puis la remise en selle sans oublier de changer de développement.



28) Et enfin l’attaque du pied du terril qui, dans sa configuration générale, est en forme de plateau.

      Fantaisies diverses

29) Vue de plus haut, la montée qui fait prendre un peu d’altitude.



30) Avec toute la concentration voulue pour réussir l’assaut sans fléchir.

31) Coups de reins supplémentaires pour atteindre le dernier étage.



32) Sur le plateau changement de décor pour ceux qui se sont hissés jusque là.

33) Au risque de se perdre sur le plateau colonisé par les bouleaux.

Mais le fléchage est impeccable.



34) Ce qui rend la balade des Renards des Sables aussi agréable que pittoresque.

35) Avec, au hasard d’un tracé revenant presque sur ses pas, l’entrée dans une zone de passages très techniques.



©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil